Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDead Souls Rising › Scented garden

Dead Souls Rising › Scented garden

cd • 11 titres

  • 1TV-trauma
  • 2Sin
  • 3The sword and the rose
  • 4The death of the lovers
  • 5The sensuous taste of hell
  • 6Ritual
  • 7Obscured passion
  • 8Fire dance
  • 9Watch
  • 10Scented visions
  • 11HalluSINation

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Plaza Studio, janvier 1997. Enregistré et mixé par Alain Guerci

line up

Alastrelle (chant), Sébastien (guitares, synthés, programmation), Laurent (violon), Normal (sampling)

remarques

la chanson no 4 est une adaptation anglaise du poème de Ch.Baudelaire, 'La Mort des Amants', déjà adapté en français sur le premier album du groupe.

chronique

Pour leur second album, les Dead Souls Rising ont remonté la barre au niveau de la production, le son est bien meilleur et le duo a étoffé ses sonorités en s’adjoignant les services discrets d’un violoniste et par un usage plus développé de samples. L’atmosphère a changé également, ‘Scented garden’ est moins noir et ésotérique que ne l’était ‘Ars Magica’, le duo penche vers une version plus dark wave de Siouxsie et se montre très à l’aise dans cette voie où les éléments sonnent de façon plus claire et ciselée et moins organique que sur l’opus précédent. L’efficacité est au rendez-vous puisqu’à nouveau les deux piliers du groupe, à savoir le sens de la mélodie et des arrangements de Sébastien et la superbe voix d’Alastrelle fonctionnent en parfaite alchimie. Près de la moitié des compositions sonnent comme des hits potentiels, ce qui a d’ailleurs été le cas avec ‘Sin’ qui figure sur plusieurs compilations mais un morceau comme ‘Ritual’ ou le très ‘Siouxsien’ ‘Fire dance’ auraient pu connaître renommée similaire. ‘Ars Magica’ présentait l’aspect plus cauchemardesque de Dead Souls Rising, ‘Scented garden’, même s’il ne baigne pas dans une folle gaieté, en serait-il le versant onirique ? Certes, une part de mystère s'en est allée mais même s'il est plus accessible, ce disque n'en demeure pas moins indispensable

note       Publiée le lundi 14 juillet 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Scented garden".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Scented garden".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Scented garden".

Twilight › samedi 7 décembre 2019 - 15:51  message privé !
avatar

Oooh, merci de la nouvelle.

Richard › samedi 7 décembre 2019 - 14:50  message privé !

On va se sentir vieux d'un coup. Dead Souls Rising refait surface après vingt ans de silence. Isadora qu'il se nomme le petit nouveau. Malheureusement, il ne sort que sous format numérique. A suivre, donc...

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 8 octobre 2016 - 10:25  message privé !

Bien ancré dans son époque, cet album se déguste avec une savoureuse pointe de nostalgie.

Note donnée au disque :       
SHARCRASH › mercredi 8 novembre 2006 - 01:24  message privé !
Bah dis donc, je retrouve Twilight dans toutes les chroniques qui m'intéressent. Et à chaque fois je suis d’accord avec ce qu'il dit. Il fait bien son taf. Heh! Cet album est moins mystique et experimental qu'Ars Magica. C'est bien dommage ! Avec une exception de taille, le titre ‘’The Sword & the Rose’’ me fait penser à la bande originale d’Aeon Flux ou exotisme, mysticisme et science-fiction sont les maîtres mots. A propos de l’adaptation du poème de Ch. Baudelaire, je préfère de loin la 1ere version tout d’abord parce qu’elle est plus originale, plus amoureuse et puis elle est chantée en français ce qui rend l’œuvre encore plus spéciale. Ce n’est pas juste que Scented Garden ait eu une meilleure production, car Ars Magica est bien meilleur selon mes goûts. D’autres préfèreront certainement le coté sonore plus commun de ce très bon album, tout de même.
Note donnée au disque :