Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDysanchely › Secrets of the sun

Dysanchely › Secrets of the sun

8 titres - 38:28 min

  • 1/ Lullaby
  • 2/ About man and evil
  • 3/ Bloody tears of contradictions
  • 4/ Song of sorrow
  • 5/ Lost in beauty
  • 6/ Get what you deserve
  • 7/ Secrets of the sun
  • 8/ Kill your love

enregistrement

Enregistré au Studio Exponent Slovakia.

line up

Milos Kosak (guitare) ; Lukas «Shushska» Siska (batterie) ; Dodo Zachar (guitare) ; Brano Glinda (basse et vocaux) – guest vocals on song of sorrow : Horar et Lubo Simo

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
death metal
Styles personnels
heavy/death metal mélodique

Bon… après «Tears» en 1998, ce deuxième album de Dysanchely aura du mal à pousser ailleurs qu’à l’ombre d’In Flames. Le groupe, malgré cette parenté totalement immédiate, a pourtant du potentiel et de la personnalité, et ce «Secrets of the sun» est vraiment à conseiller aux amateurs de heavy/death mélodique. Travaillée, précise, très bien construite, la musique des slovaques possède notamment une sincère mélancolie malgré la pêche positive propre au style. Un vocaliste (il n’y a plus de chant féminin) plus éraillé, plus varié et plus black que le furieux Anders, moins puissant sans doute malgré quelques passages très gutturaux, mais dont la sombre et dérangeante présence ajoute à l’ambiance désenchantée de ce recueil. Les riffs lourds sont beaux (About man est particulièrement réussie…), les leads rapides sont prenants et les instrumentistes connaissent bien leur boulot. Lenteurs, décollages en flammes (oui, j’ai fait exprès…), une guitare lead toujours en marche même sur les parties chantées, un son un peu impuissant mais dont la sécheresse ne manque pas de beauté, à l’image du très bon artwork noir et blanc sur papier mat. Plus complexe dans ses structures que le groupe suédois, Dysanchely n’en balance pas moins des riffs pêchus directement issus de l’héritage, notamment lorsqu’il s’agit de redémarrer à coup de lead conquérants. In Flames…bien que je reconnaisse le savoir faire incontestable du combo, j’avoue ne pas avoir la même passion que certains pour lui. Dysanchely, avec sa tristesse supérieure, sa violence et ses vitesses (blasts, riffs triple croche opportuns...), la clarté d’un son qui discerne mieux le travail harmonique que chez les très (trop ?) puissants suédois, un travail de construction plus sophistiqué mais parfaitement assumé… sa voix ancienne, trouve en ma modeste personne un auditeur particulièrement bienveillant. Moins puissant, mais aussi plus violent et sombre… plus désenchanté… Dysanchely, malgré le déjà vu inévitable à la première oreille, a bel et bien une place qui l’attend. Un GROS 4/6…

note       Publiée le vendredi 20 juin 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Secrets of the sun".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Secrets of the sun".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Secrets of the sun".

willow › lundi 24 mai 2004 - 15:56  message privé !
en fait cet album est pas mal du tout ! apres plusieur écoutes ou je l ai trouver bof bof je me le remet de plus en plus , de trészoli riffs et des refrains parfois assez entrainants, les dernieres chansons sont assez lentes et mélancholiques tient pour la peine je me le remet :=)
Note donnée au disque :