Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUnanimated › In the forest of the dreaming dead

Unanimated › In the forest of the dreaming dead

11 titres - 43:29 min

  • 1/ At dawn/Whispering shadows
  • 2/ Blackness of the fallen star
  • 3/ Fire storm
  • 4/ Storms from the skies of grief
  • 5/ Through the gates
  • 6/ Wind of a dismal past
  • 7/ Silence ends
  • 8/ Mournful twilight
  • 9/ In the forest of the dreaming dead
  • 10/ Cold northern breeze
  • 11/ (non créditée)

enregistrement

Unicorn studios et Noble house studios, Mai, juin 1992.

line up

Peter Stjärnvind (batterie), Daniel Lofthagen (basse), Jonas Mellberg (guitare), Jojje Bohlin (guitare), Micke Jansson (chant)

remarques

Claviers par Jocke Westman.
Les titres sur la pochette sont décalés d'une piste par rapport à la réalité, d'où la 11ème piste sans nom...

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
dark/death metal

Plus j'y repense, plus je me dit que le début des 90's a vu naître une pléthore de groupes tous plus géniaux les uns que les autres. Unanimated en fait partie pour moi. Avec ce "In the forest of the dreaming dead", Unanimated propose une nouvelle exploration du death metal. Plus mélodique, plus proche de son petit frère fraîchement officialisé : le black metal. D'une base très death suèdois, Unanimated y appose des mélodies très sombres, précurseurs de futurs standards black, créant une atmosphère très particulière tout au long de ce disque. Principalement axé sur le jeu des deux guitaristes, ce "In the forest of the dreaming dead" se veut avant tout mélodique, et même si certains riffs font furieusement bouger la tête, on retient surtout les mélodies en speed picking ou les solos magnifiques et empreints d'un feeling blues/rock indéniable... Claviers, parties acoustiques, choeurs, Unanimated a cherché à innover dans un monde (l'extrême) qui commençait déjà à s'étouffer. Ainsi on note déjà l'excellent jeu du futur Entombed Peter Stjärnvind, les vocaux très rauques de Micke Jansson (rappelant là encore le premier Entombed), et une qualité globale de composition qui oscille entre le bon et le génial... On trouve ainsi des pièces cultes telles "Whispering shadows' ou l'hymne absolu du dark/death metal, "Cold northern breeze" et son interminable solo porteur d'une mélancolie rare, ou bien "Mournful twilight" aux riffs imparables... Le tout étant bien entendu dôté d'un son très correct pour l'époque, voyez en "In the forest in the dreaming dead" plus qu'un précurseur, voyez y un album majeur de l'extrême suédois...

note       Publiée le jeudi 19 juin 2003

partagez 'In the forest of the dreaming dead' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "In the forest of the dreaming dead"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "In the forest of the dreaming dead".

ajoutez une note sur : "In the forest of the dreaming dead"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In the forest of the dreaming dead".

ajoutez un commentaire sur : "In the forest of the dreaming dead"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In the forest of the dreaming dead".

noar › dimanche 24 septembre 2006 - 21:08  message privé !
Cet album est vraiment terrible! Sur une base relativement utilisée avec un mélange de death suédois et cette pointe de souffre dans certains riffs déliés ou ryhtmiques qui lui confèrent cette patte BM (du côté d'un Dissection), le groupe arrive à tirer son épingle du jeu en balançant des compos efficaces avec un petit parfum inédit. Ca joue bien avec par dessus tout ça qq influences thrash ou heavy comme sur le solo final de "Cold Northern Breeze". Quelques nappes de claviers viennent souligner des ambiances tissées par les guitares. Et c'est un des points forts du disque, UNANIMATED n'est pas qu'un simple combo de death. LE groupe marque des compos déjà bien inspirées d'un peu de mysticisme et d'un côté légèrement épique (on retrouve le gratteux d'Edge of Sanity). Un disque fait dans les règles de l'art mais avec une fougue et une personnalité salvatrice.
Note donnée au disque :       
noar › vendredi 22 septembre 2006 - 22:19  message privé !
bah ouais mais j'ai mal cherché en fait. J'ai regardé autour de moi alors quil était pas loin en fait lol
Note donnée au disque :       
yog sothoth › vendredi 22 septembre 2006 - 22:17  message privé !
avatar
Ca se trouve pas trop durement pourtant...
noar › vendredi 22 septembre 2006 - 22:07  message privé !
OOOUUUIIII, je ne pensais pas l'obtenir un jour et ce disque vaut putain le coup!
Note donnée au disque :       
noar › lundi 1 mars 2004 - 18:24  message privé !
Quelqu'un sait où je peux le dénicher celui-là?
Note donnée au disque :