Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoverdale / Page › S/t

Coverdale / Page › S/t

11 titres - 61:10 min

  • 1/ Shake My Tree (4:53)
  • 2/ Waiting on You (5:16)
  • 3/ Take Me for a Little While (6:16)
  • 4/ Pride and Joy (3:32)
  • 5/ Over Now (5:24)
  • 6/ Feeling Hot (4:11)
  • 7/ Easy Does It (5:53)
  • 8/ Take a Look at Yourself (5:02)
  • 9/ Don't Leave Me This Way (7:53)
  • 10/ Absolution Blues (5:59)
  • 11/ Whisper a Prayer for the Dying (6:55)

enregistrement

Little Mountain Sound, Vancouver, Canada / Criteria, Miami, USA / Highbrow Productions, Hook City, Nevada, USA / Abbey Road, Londres, Angleterre, 1992

line up

David Coverdale (chant, guitare), Jimmy Page (guitares, dulcimer, harmonica), Jorge Casas (basse), Denny Carmassi (batterie), John Harris (harmonica), Tommy Funderburk (choeurs), John Sambataro (choeurs), Lester Mendez (claviers, percussions), Ricky Phillips (basse)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
hard rock

Voilà un disque injustement boudé. Et comme l'auront remarqué certains parmi vous, je prends un malin plaisir à défendre ce qui se fait descendre sans raison (à mon humble avis), sans pousser le vice pour autant à le faire systématiquement pour tout et n'importe quoi. Alors qu'en ce mois de juin 2003, nous sommes en train de subir l'offensive commerciale du père Page, je me sens investi du devoir de vous présenter ce qui, sans rougir, peut-être considéré comme le meilleur et le plus solide Led Zeppelin depuis... "IV" en 1971 ! Revenons, si vous le voulez bien, dix ans en arrière : Jimmy Page, pas encore réconcilié avec cette vieille folle de Robert, propose au permanenté de service, David Coverdale, d'enfin pouvoir jouer le rôle de sa vie, celui qui lui permettrait d'incarner le khalife à la place du khalife, lui qui s'est évertué à en faire son credo tout au long de sa carrière, tant au sein de Deep Purple que de Whitesnake. Et en effet, les inflexions vocales de Coverdale n'ont jamais réussi à atteindre jusqu'ici une si brillante illusion. Et il s'y abandonne sans compter. Jimmy Page, quant à lui, est tout simplement impressionnant, à croire que le temps n'avait pas encore pu faire son travail de sape, loin de la méforme et du manque d'inspiration qu'il affichera quelques années plus tard sur le mi-figue, mi-raisin "Walking into Clarksdale". Excepté les scies FM rock que sont "Feeling Hot" et "Take a Look at Yourself", cette collaboration jouissive aura permis de faire planer pendant un peu moins d'une heure l'ombre indétrônable du dirigeable dans le décor de votre salon, et ce grâce à une collection de titres tout bonnement divins ; le typique "Shake My Tree", "Pride and Joy" et ses senteurs très "Over the Hills and Far Away", le conquérant "Over Now", "Easy Does It" qui nous rappelle au bon souvenir de "Friends", "Don't Leave Me This Way" qui fait son "Kashmir" et les énormes "Absolution Blues", enfant de "Wearing and Tearing", et "Whisper a Prayer for the Dying"... Maousse Costaud !

note       Publiée le dimanche 15 juin 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

torquemada › samedi 18 janvier 2014 - 12:20  message privé !

c'est pas difficile !

Note donnée au disque :       
kranakov › samedi 18 janvier 2014 - 11:29  message privé !

Le meilleur WHITESNAKE, non ?

torquemada › jeudi 17 septembre 2009 - 22:43  message privé !

C'est Chris Cornell qui a piqué la place de Coverdale sur le dernier titre ?

Note donnée au disque :       
Ayler › mardi 9 octobre 2007 - 16:25  message privé !
Production datée, autoplagiat quasi-systématique et un Page arthritique... Non, cet album n'arrive certainement pas à la cheville de "Physical Graffiti". Deux trois titres surnagent, mais ils n'intéresseront que les nostalgiques.
Note donnée au disque :       
DrMuller › jeudi 12 avril 2007 - 15:43  message privé !
Quel album, mes amis! Le début est déjà bon, mais quand on arrive aux deux derniers titres... l'orgasme auditif n'est pas loin! (en tout bien tout honneur, bien entendu) ;-) "Absolution Blues" est tout simplement l'un des meilleurs morceaux de hard rock que j'aie jamais entendus.
Note donnée au disque :