Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAkosh S. Unit › Elettér

Akosh S. Unit › Elettér

cd • 7 titres

  • 1Földeken (Lungoj Drom)19:01
  • 2Lét4:49
  • 3Eredet9:18
  • 4Lélekzet4:29
  • 5Turul4:55
  • 6Aradat (Arviz)17:39
  • 7Igéret4:23

informations

Studio Ferber, Paris, France, les 14, 15 et 16 septembre 1998

Les 7 morceaux sont en fait répartis sur 16 plages.

line up

Bertrand Cantat (chant, tabala), Bob Coke (davul, tabla, gardon, tambourin, tampoura, saze), Akosh Szelevényi (saxophone tenor, saxophone soprano, trompette, bombarde, kalimba, cris), Joe Doherty (violon, alto 4 cordes, saxophone alto, saxophone soprano, clarinette basse, piano), Péter Eri (alto 3 cordes, violon, bombarde, cruche, clochettes), Alexandre Authelain (clarinette basse, si(b) clarinette), Robert Benko (contrebasse), Bernard Malandain (contrebasse), Pape Dieye (djembe, tabala, percussions), Philippe Foch (batterie)

chronique

Deuxième album du collectif international à géométrie variable Akosh S. Unit, "Elettér" regroupe cette fois ci pas moins de 10 artistes. Toujours mené par le saxophone hongrois Akosk Szelevényi, la formation nous offre un nouvel album à cheval sur les horizons du jazz, de la world music, et de la music tradionnelle. Enregistré en studio mais dans des conditions live, "Elettér" démarre sur un morceau époustouflant de 20 minutes dont l'intro au saxo enroué est d'une rare beauté. Au cours de l'heure que dure le disque, Akosh nous livre un monde surprenant de richesses : rythmiques tribales, multiplicité des sonorités sur les cuivres, cris... L'album n'en reste pas moins facile et agréable d'écoute (sans aucun doute le plus accessible du groupe), grace au parfait équilibre des compositions qui laissent toujours l'auditeur en éveil. A noter que Akosh a de nouveau invité sur ce disque le chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat. Depuis que les 2 artistes se sont rencontrés on a l'impression qu'ils ne veulent plus se quitter et n'en finissent pas de s'inviter mutuellement sur leurs disques respectifs. Bref, revenons à nos moutons (ah non, ce n'est pas un mouton sur la pochette ?) : "Elettér" est un disque réjouissant, un véritable hymne à la vie, et constitue une excellente entrée en matière dans l'univers du saxophoniste d'Akosh Szelevényi.

note       Publiée le samedi 14 juin 2003

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Elettér" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Elettér".

    notes

    Note moyenne        6 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Elettér".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Elettér".

    nicola Envoyez un message privé ànicola

    Il a invité le sinistre de la déséducation nationale au djembe, tabala, percussions, quand il était djeunz ?

    Tallis Envoyez un message privé àTallis

    Je ne m'en lasse pas, de celui-là. Ca fait fort penser à Albert Ayler par moments...

    Note donnée au disque :       
    zero Envoyez un message privé àzero

    .

    Note donnée au disque :