Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBluebob › Bluebob

Bluebob › Bluebob

cd • 12 titres

  • 19-1-1
  • 2Rollin'down (to my house)
  • 3Thank you, judge
  • 4I cannot do that
  • 5Factory interlude
  • 6Blue horse
  • 7Bad night
  • 8Mountains falling
  • 9Go get some
  • 10Pink western range
  • 11Marilyn Monroe
  • 12City of dreams

enregistrement

avril 1998-mars 2000, Asymmetrical studio, Hollywood, USA. Produit et mixé par David Lynch et John Neff

line up

David Lynch (musique, effets), John Neff (chant, musique)

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
rock'n'roll /indus/gothabilly/blues meta

David Lynch est décidément un personnage à part ; non content de nous pondre des chefs-d’œuvre à chaque fois qu’il saisit une caméra, le voilà qui se met à la musique. Les spécialistes du bonhomme n’en seront pas autrement surpris, après tout n’a-t-il pas écrit le fameux ‘Radiator song’ (repris par Tuxedomoon, Miranda sex garden, et bien d’autres) sur son film, ‘Eraserhead’ ? Flanqué de son complice John Neff, il s’est enfermé dans un studio…quant à savoir ce qui s’y est passé…certaines choses doivent rester secrètes. Le résultat est ‘Bluebob’. L’erreur serait de se dire, ‘c’est Lynch, c’est génial’, pourtant force est de reconnaître que ce disque est bon. Nos lascars ne sont plus tout jeunes et leurs références sont bien entendu rock avant tout, mais passées à la moulinette d’esprits aussi allumés, toutes les surprises sont possibles. Pour essayer de résumer, nous avons affaire à un rock’n’roll traditionnel teinté d’indus, de gothabilly et de country métal. Ainsi un titre comme ‘Thank you judge’ évoque volontiers les Cramps, tandis que ‘I cannot do that’ rappelle plutôt Fœtus, et à l’écoute de ‘Bad night’, on songe à du rock pour biker, à celle de ‘Mountains falling’ à du Pink Floyd indus ! Au niveau des compositions, remarquons une rythmique assez classique, tantôt rock, tantôt jazzy, assez minimaliste et répétitive, des guitares presque blues parfois, beaucoup plus lourdes, voir métal d’autres fois, le tout assaisonné de bruits bizarres. La voix de John Neff est truffée d’effets, d’où un certain nombre d’atmosphères très industrielles, hypnotiques également. L’ambiance générale n’est pas vraiment gaie et dégage une sorte de folie à la fois oppressante et rassurante aux teintes plutôt nocturnes. Comme il fallait s’y attendre, le duo ne fait rien comme tout le monde et c’est tout à leur honneur. La musique de Bluebob ne laisse en aucun cas indifférent, on aime ou pas, mais elle est réellement intéressante. Je veux vieillir comme David Lynch.

note       Publiée le mardi 20 mai 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Bluebob".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bluebob".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bluebob".

(N°6) › lundi 13 avril 2020 - 01:19 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

"Mountains Falling" qui est sur la BO de Mulholland Drive est monstrueuse. Quand je pense que je les ai vu en concert, l'unique concert de Lynch jamais (à ma connaissance), c'était un fiasco qui aura duré vingt minutes grand max, avec un David totalement pétrifié (il le dit lui-même d'ailleurs dans son autobio). Mais une jolie petite pierre dans l'oeuvre Lynchienne.

Note donnée au disque :       
Raven › lundi 13 avril 2020 - 00:12 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Bonne ambiance motel paumé un peu coupe-gorge, ce p'tit skeud de papa Lynch. Pas transcendant mais qui passe crème, comme un bon Alan Vega. "Mountains falling" a une ambiance très Broadrick/Harris.

Note donnée au disque :       
cyberghost › lundi 9 janvier 2006 - 00:24 Envoyez un message privé àcyberghost
ah tiens, j'avais pas fait gaffe que ce disque était chroniqué sur guts... intéressant en tout cas, quoiqu'un peu répétitif à mon gout...
Note donnée au disque :       
Eliphas › samedi 7 janvier 2006 - 21:25 Envoyez un message privé àEliphas
je viens de l'acquérir avec l'édition limité de Lost Highway, c'est plutôt pas mal.
Shelleyan › lundi 26 mai 2003 - 18:10 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar
Deux dates en fait : 2001 fin de l'album et 2002 mise sur le commerce de la boîte de disques...tout est sur le boîtier...il a quand même mis un certain temps avant d'arriver ici