Vous êtes ici › Les groupes / artistesFForgotten Tomb › Songs to leave

Forgotten Tomb › Songs to leave

5 titres - 47:46 min

  • 1/ Entombed by winter
  • 2/ Solitude ways
  • 3/ Steal my corpse
  • 4/ No way out
  • 5/ Disheartenment

line up

Herr Morbid

remarques

L'édition Adipocère de 2005 comporte le bonus track suivant : 6/ Desolated funeral

chronique

Styles
metal extrême
black metal
dark metal
Styles personnels
doom/black metal

S'il est bien un disque qui fait actuellement parler de lui, c'est bien ce premier album de Forgotten Tomb "songs to leave". Signé sur Selbstmord qui n'est pas vraiment réputé pour signer des groupes heureux, ce one-man-band (corrigez si je me trompe) joue ainsi dans un doom/black des plus oppressant dont l'obsession suicidaire semble être plus qu'un gimmick. Musicalement, la musique d'Herr Morbid est on ne peut plus influencé. J'entends par là que Forgotten Tomb pourrait être résumé par deux noms : Burzum et Katatonia. Deux formations de génies qui ont clairement laissées des traces sur ce "songs to leave". Les vocaux tout d'abord, renvoient immédiatement à "Filosofem" par leur côté malsain et hyper saturé, les guitares renvoient également à Burzum sur un morceau comme "Entombed by winter", mais sont complètement orientées Katatonia (époque Brave Murder Day) sur "No way out", et l'on ne peut s'empêcher de penser à Shining, sur le même label d'ailleurs... Et en cela pouvons nous trouver qualités ou défauts : d'un côté force est de noter la recherche des riffs, leur accroche incroyable, leurs mélodies entêtantes (vraiment excellemment réussies), mais d'un autre point de vue, tout ceci apparaît toutefois un peu décousu. Les morceaux ne forment pas un ensemble cohérent. "Entombed by winter" ne véhicule pas vraiment la même émotion que le reste. "Steal my corpse" tranche beaucoup trop avec sa rythmique hyper speed au milieu d'un disque complètement doom. Pourtant, ce disque passe et repasse, le désespoir et le suicide hantent cet album comme rarement, et des morceaux comme "Disheartenment" mériteraient vraiment d'être passés en public, histoire de faire comprendre au monde que le metal extrême est un style qui sait toucher l'auditeur... Un énorme 4/6, croyez moi...

note       Publiée le mardi 20 mai 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Songs to leave".

notes

Note moyenne        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs to leave".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs to leave".

stickgrozeil › vendredi 27 août 2021 - 12:05 Envoyez un message privé àstickgrozeil

Clairement pas de quoi se couper les veines...

Note donnée au disque :       
vargounet › dimanche 15 janvier 2012 - 13:09 Envoyez un message privé àvargounet

Pas trop mal, les compos sont plutôt pas mal foutues. En négatif je n'aime pas des masses le chant. Leur musique est toujours légèrement poussive par contre ... Les mélodies sont parfois un peu éxagérées, côtoyant un côté larmoyant peu crédible, ce que je détestais par dessus tout sur Springtime Depression, d'ailleurs. Mais bon ça reste honnête ...

Note donnée au disque :       
+LaTomb+ › mercredi 14 mars 2007 - 08:00 Envoyez un message privé à+LaTomb+
D'accord, c'est un peu décousu, un peu trop influencé, mais j'ai tendance à penser que c'est le meilleur album de FT (avec Love's Burial Ground, quand même) Si si... s'il ne devait y en avoir qu'un, que ce soit celui-là. Et ça vaut toujours mieux que leur dernière et pathétique ponte avec solos heavy-metal et chants clairs sur les refrains.
Note donnée au disque :       
michel rocard › vendredi 9 février 2007 - 01:38 Envoyez un message privé àmichel rocard
Si tu avais suivi mon raisonnement, tu aurais compris que ce que je reprochais à l'album un ensemble de choses. Pas seulement le fait que ça soit pas original, ça ne rimerait à rien, mais le fait que je trouve aussi que c'est hyper décousu et au final assez moyen niveau compo. Katatonia et Dolorian font bien mieux à mon sens.
Note donnée au disque :       
j-pab › jeudi 8 février 2007 - 13:56 Envoyez un message privé àj-pab
En suivant ton raisonnement, on écoute Burzum, Katatonia, Cathedral et Dolorian et on en a fini avec le doom et ses dérivés ... Pareil pour le black, on écoute Emperor - Darkthrone - Satyricon et c'est fini aussi ...
Note donnée au disque :