Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHagalaz'runedance › Volven

Hagalaz'runedance › Volven

cd • 10 titres

  • 1The Dawning
  • 2Seeker Divine
  • 3Volven
  • 4Alva
  • 5Solstice Past
  • 6On Wings of Rapture
  • 7Wake SKadi
  • 8Dreaming Wild White Horses
  • 9Your World in my eyes
  • 10On Wings of Rapture (vision of skuld)

enregistrement

Akkerhaugen Lydstudio, Sweden, juin 1999 -septembre 1999

line up

Andrea Nebel Haugen, (voix, synthétiseur et percussions), Anders Hovde (nordic bag-pipe, irish low-whistle, Strykelyre, Lyre, Mandolin, Fiddle, voix), Harald Ulvestad (Classical guitar, svein Inge), Harad Ulvestad (guitar, svein inge), Thorbjorn Akkerhaugen (synthétiseur, batterie)

remarques

chronique

Styles
folk
Styles personnels
dark-folk païen

Deuxième album de l’excellent groupe dark-folk païen norvégien mené par la charmante et talentueuse Andrea Nebel Haugen. « The dawning » est une longue complainte de chants et de percussions tribales. On croirait assister à une étrange cérémonie païenne au fin fond de la forêt. On sent encore l’odeur du bois calciné… enchanteur ! « Seeker Divine » à nouveau et pour notre plus grand plaisir nous fait entendre une foule de percussions. Ce morceau est comme une bouffée d’air frais. Ces cornemuses, ses percussions et la voix d’Andrea ne donnent qu’une seule envie, danser encore et encore… « Volven » est plus profond et plus triste. Très fort avec ce mélange de chœurs et de percussions. Splendide ! « Alva » est une petite merveille de douceur. On croirait être les spectateurs privilégiés d’une procession de petites créatures elfiques traversant la forêt de nuit… A vous donner des frissons dans le dos… un pur bonheur ! « Solstice Past » est plus triste et empreint de regret. On le sent dans la voix d’Andrea et ses paroles en disent long… une belle réflexion… « On Wings of rapture » un petit bijou qui n’invite qu’à la danse ! « Wake Skadi » est le chef-d’œuvre de cet album ! Ces percussions qui vous prennent aux tripes et cette voix !!! Ce morceau a une force inouïe ! Jamais on avait entendu plus belle évocation ! « Dreaming wild white horses » est un peu plus mélancolique. On a l’impression qu’Andrea nous ouvre une nouvelle page d’une histoire oubliée dans la nuit des temps… et la magie opère encore une fois…. « Your world in my eyes » est très triste. Ce ne sont que regrets et constatations qui n’offrent aucune réelle alternative. Des paroles très fortes et lourdes de sens. La voix d’Andrea est troublante… Pour finir un remix de « On wings of rapture (vision of skuld) » plutôt agréable. Que vous dire de plus ? N’hésitez plus un instant !

note       Publiée le lundi 19 mai 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Volven".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Volven".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Volven".

novy_9 › mercredi 29 janvier 2014 - 22:41  message privé !

exactement ! je vais même plus loin tout ce qu'elle a fait me gonfle ! Aghast c'est grave chiant aussi !

zugal21 › mercredi 29 janvier 2014 - 20:21  message privé !

Après avoir fait la maline dans le duo "Nacht and Nebel", Andrea se la joue païenne inspirée avec Hagalaz Runedance et pond trois skeuds adulés. Je les trouve pour ma part préfabriqués, artificiels et creux. Après ça, le projet Nebelhexe me paraît plus authentique. Hagalaz Runedance, paganisme toc branché de son époque.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 2 février 2012 - 22:08  message privé !

Autant je garde un souvenir traumatisant de certains remix de Urd, autant là, ça reste frais et bien foutu, je prends autant de plaisir sur cette version alternative que sur l'originale.

Note donnée au disque :       
Richter › jeudi 2 février 2012 - 21:52  message privé !

Pour ma part je trouve que tout l'album est agréable sauf le remix qui est véritablement une grosse faute de goût.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 2 février 2012 - 10:36  message privé !

Album incroyable, rien à jeter ici, même le "remix". Je possède la version box, le livre d'Andrea est peu naïf par contre.

Note donnée au disque :