Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSwan Death › Endless...a means to an end

Swan Death › Endless...a means to an end

cd • 11 titres

  • 1Shades
  • 2Sanctuary
  • 3Fall from grace
  • 4Kalt und dunkel
  • 5Intercession
  • 6Roses from the dark side
  • 7The vertical light
  • 8Grief of mind
  • 9Orpheus
  • 10Bat flights
  • 11More than despair

enregistrement

Swan studio, Belgique

line up

Gaëtan Paternot (chant, guitare, synthé, piano, violon, batterie, percussions, cloches), Heidi Kanters (chant, synthé, piano, orgue, harpischord), Yves Logick (basse), M. Gaij (alto, violon)

remarques

http://swandeathsiteofficiel.ifrance.com

chronique

Quelle déception ! J’avoue que j’ai été plutôt surpris à l’écoute de ce nouvel album de Swan death. Beaucoup plus lourd et sombre que son prédécesseur (on oscille entre cold wave et gothique), il est plus riche au niveau des arrangements et pourtant semble sonner comme un parfait brouillon. On a parfois l’impression d’écouter des improvisations où les pistes d’instruments évoluent en décalage les unes des autres sans parvenir à fusionner réellement. Le jeu de percussions construit sur des alternances de roulements, de martèlements pesants, de cassures ne fait qu’accentuer cette impression de totale maladresse. De même, le timbre de Gaetan se révèle plutôt inadapté à ces climats plus noirs et ne parvient pas à trouver ses marques ; c’est d’autant plus dommage que le chant est placé plutôt en avant au mixage. Heureusement, cette mauvaise impression, très présente sur la première partie du disque, se dissipe quelque peu à partir du très beau ‘Roses from the dark side’ où l’alchimie des éléments fonctionne cette fois à merveille. Ce sentiment se confirme sur les chansons suivantes comme si le groupe prenait confiance au fur et à mesure. ‘Grief of mind’, ‘Orpheus’ (et son clavecin baroque), ‘Bat flights’ ou ‘More than despair’ (tous deux accompagnés de violon) permettent donc de conclure sur une note plus réjouissante. Ils ne suffisent pas hélas à dissiper l’impression d’inachevé qui se dégage du disque.

note       Publiée le vendredi 18 avril 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Endless...a means to an end".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Endless...a means to an end".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Endless...a means to an end".