Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistes6The 69 Eyes › Paris kills

The 69 Eyes › Paris kills

cd | 10 titres

  • 1 Crashing high
  • 2 Danse d'amour
  • 3 Betty blue
  • 4 Grey
  • 5 Radical
  • 6 Don't turn your back on fears
  • 7 Stigmata
  • 8 Forever more
  • 9 Still waters run deep
  • 10 Dawn's highway

enregistrement

Helsinki Underground studios. Produit par John Lee Michaels

line up

Jyrki (chant), Timo Timo (guitare), Archzie (basse), Bazie (guitare), Jussi 69 (batterie)

remarques

présence de Ville Valo (HIM) aux choeurs

chronique

Styles
rock
Styles personnels
goth'n'roll / dark rock

Non, là je ne marche plus. Autant je reconnais que leur précédent opus ‘Blessed be’ contenait quelques morceaux réellement bien écrits et profonds, autant ce ‘Paris kills’ me semble confirmer ce que susurrent les mauvaises langues (dont je suis en train de rejoindre les rangs visiblement), à savoir que les 69 eyes ne sont, derrière leurs poses figées et leurs lunettes de soleil, que des goths de pacotille pour minettes. Reprenant la recette de ‘Blessed be’, le groupe nous livre une série de titres très goth’n’roll à coups de riffs, de chœurs kitsch, de refrains pompeux, le tout mené par une voix profonde faussement sulfureuse. Au final, c’est bien à du rock qu’on a affaire mais trop mielleux pour être honnête malgré les inévitable titres calibrés goth, ‘ Don’t turn your back on fears’ et ‘Stigmata’, qui sonnent bien fades. Le groupe persiste à singer Type O Negative et Sisters of mercy sans parvenir à rendre leur démarche crédible. Tout n’est certes pas à jeter dans cet album, des titres comme ‘Radical’ ou éventuellement ‘Betty blue’ tiennent bien la route mais ils ne compensent pas le reste et surtout pas les ratages absolus que sont ‘Danse d’amour’, partiellement chanté en mauvais français (‘ma chéwiiie’), qui donne l’impression que Jyrki cherche à se faire passer pour Sinatra, et ‘Dawn’s highway’ qui clôt de bien piètre façon ce cd. Le seul point fort de ‘Paris kills’ est de mettre davantage en lumière les qualités de ‘Blessed be’.

note       Publiée le mardi 8 avril 2003

partagez 'Paris kills' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Paris kills"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Paris kills".

ajoutez une note sur : "Paris kills"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Paris kills".

ajoutez un commentaire sur : "Paris kills"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Paris kills".

Raven › mercredi 13 mai 2015 - 09:46  message privé !
avatar

C'est plus à comparer à Him, dans mon souvenir, mais Eldritch a fait quelques titres aussi cons et putassiers, sans problème.

Bernard › mardi 12 mai 2015 - 17:35  message privé !

Vraiment très laid! Billy Idol à côté c'est un génie. Alors Type O, les Sisters, The Mission ou Fields... ils sont carrément dans une autre galaxie lorsqu'on les compare à "ça". Je passe mon chemin.

Tomas Chatterton › mardi 31 mai 2005 - 13:54  message privé !
super pochette et super titre d'album
mastema › vendredi 13 août 2004 - 16:50  message privé !

EDIT

Note donnée au disque :       
Twilight › mercredi 9 avril 2003 - 10:59  message privé !
avatar
merci de votre avis les gars; je vois que pour la chanson 'Radical', on est tous d'accord...Le côté kitsch ne me dérange pas lorsqu'il s'agit d'une démarche, le problème avec 69 eyes c'est qu'ils se prennent très au sérieux. Sur 'Blessed be ' la qualité de certains titres leur permettait d'assurer mais là, c'est vide, sans substance, sans émotion...Wolf666, j'admets tout, sauf que le goth (ou le métal, le punk,...)est un cliché... c'est la façon de le voir et de le vivre d'une grande partie qui l'est (je joue sur les mots) mais ce serait comme de dire que le Romantisme, l'Impressionisme sont des clichés...un courant véhicule des thèmes, non ? C'est ce qui fait son identité