Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWTom Waits › Swordfishtrombones

Tom Waits › Swordfishtrombones

  • 1983 - Island, ILPS 9762 (1 vinyle)
  • 1987 - Island, 842469-2 (1 cd)

15 titres - 41:48 min

  • 1/ Underground
  • 2/ Shore leave
  • 3/ Dave the butcher
  • 4/ Johnsburg, illinois
  • 5/ 16 shells from a thirty-ought-six
  • 6/ Town with no cheer
  • 7/ In the neighborhood
  • 8/ Just another sucker on the vine
  • 9/ Frank’s wild years
  • 10/ Swordfishtrombone
  • 11/ Down, down, down
  • 12/ Soldier’s things
  • 13/ Gin soaked boy
  • 14/ Trouble’s braids
  • 15/ Rainbirds

enregistrement

Enregistré et mixé par Bill Dawes aux studios Sunset Sound, août 1982. Produit par Tom Waits

line up

Greg Cohen (basse), Victor Feldman (hammond B3, caisse claire, cloches, bracke drum, bell plate, bass marimba, marimba, shakers, grosse caisse avec riz, bass boo bams, african talking drums), Richard Gibbs (harmonica de verre), Dick Hyde (Dick (Slyde) Hyde!) (trombone), Larry Taylor (basse acoustique), Francis Thumm (metal aunglongs, harmonica de verre), Tom Waits (vocal harmonium, synthétiseurs, freedom bell, voix, piano, chaise, hammond b3), Anthony Clark Stewart (cornemuse), Clark Spangler (synthétiseurs programmes), Stephen Taylor Arvizu Hodges (parade drum, cymbales, batterie, parade bass drum, harmonica de verre), Bill Reichenback (trombone), Randy Aldcroft (cor baryton), Fred Tackett (guitare électrique, banjo guitare), Joe Romano (trombone)

chronique

Styles
jazz
blues
ovni inclassable
folk
Styles personnels
... réellement inclassable...

? ? ? Mais… ???! # !put’argh! Cling! gnnnn...!!#* ? Paf! Gong! Hummf? … euuh… Was? Mais… what arrived zu Tom Waits ? Ou esto passiert that jazz/blues con alcool ? Qu’est-ce que is that musica ? Warum tout is sounding so bizarre ? No habituelles mélodies-cling!-percussions fabricado con bruits of every types… c’est un drôle de bonhomme totalo ivros morte con un bonnet de clown, c’est sa marche grotesque-ZING! BONG! ZING! BONG! -il trébuche, se break the face, s’escroulado in el canivo under hammond drunk mélodies and tears… hala zin boumboum! hala zin boumboum! On est à la fanfare de tous les nains de David Lynch, les harmonies sont absoluto fol e dissonnante… aber what an incroyable défilé of freaks musicaux we funking have here ! Porque tel amor del grotesque und pathétique, opéra de quat’sous ? ummmpf... atmospherus etouffantesques, oppressourdes... inquiéting ... Des marches de fanfares sur lit de bourbon et trombone lunaire, avec goulot de bouteille qui marque les temps et contrebasse puissante, des mélodrames transfiguré par une voix qui vient de plonger dans les fins fonds des bas-fonds des sous-sols des abysses des caves les plus profondes. Pouuueettt !!! E volo cornemuse ? E desiro saxophone ? Marimba ? Bass boo bams (sic !) ? Do you wanna dance in the late late night, alone drunk in the arms ov’an’old’bottle ? Et tout à coup here comes the trumpet !! Place! Laisser passer the great parade of the baritone cor ! You want talking drums ? You wanna drink, ha ? You wanna cry all night long the tears that girl left you as only souvenir ? Or just because that song is so simply beautifull? Tom Waits n’avait plus rien à prouver, il était un maître du jazz enbluesé, de la voix et du piano comme–Pom! Pom! Pom!- les meilleurs moyens d’exposer ses si profondes lamentations… et là il decide de tout faire voler en éclat… de tout faire fondre au chalumeau… de tout tremper dans le whisky… und d’y mettre tutti les couleurs of the world and sounds that now really habitent him. Trouble’s braids is like a chasse à l’homme in la jungle mouatte aux tambours vaudous… E volo accordion ? E volo violin ? Guitaros ? Bayous du diable et pureté triste? Cling cling boum and tralala ? Well, what you volo is called «Swordfishtrombones», the very première explosado de la raison de what is about, in this anno 1983, to devenir uno del most importantes musicado of his generation, every genre-POUEETTT!!!-condondus… pam pam pam… pom pim pam… tagadap tap !tagadap tap!… swordfishwhat ? … poumpoum : TROMBONES !!!

note       Publiée le dimanche 6 avril 2003

partagez 'Swordfishtrombones' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Swordfishtrombones"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Swordfishtrombones".

ajoutez une note sur : "Swordfishtrombones"

Note moyenne :        40 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Swordfishtrombones".

ajoutez un commentaire sur : "Swordfishtrombones"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Swordfishtrombones".

Raven › lundi 6 novembre 2017 - 23:10  message privé !
avatar

"16 shells from a thirty-ought-six" me fout une patate d'enfer à chaque fois. Là j'ai les espérantonomatopées de la chro qui bondissent dans la tête, primates, et qui se mélangent au souvenir d'une certaine scène de Gremlins (on sait pas trop d'ailleurs si y aurait pas un peu un hommage-clin-d'œil façon muppet au personnage alcoolo-dépressif du Waits 1ère partie de carrière 70's là où vous voyez ? la question a déjà été posée à l'intéressé je crois). Enfin sans trop extrapoler, à peu près tout cet album en vignettes, c'est de la musique de gremlins (la voix grimace parfois tout pareil), que ce soit le début à travers le smog de Chinatown, jusqu'à la boutique glauque du vieux où qu'est planquée la peluche, les trombines dégénérées locales pendant les fêtes, le boxon foutu par toute la galerie de petits monstres très charismatiques... et c'est le pied.

boumbastik › mardi 20 septembre 2011 - 23:26  message privé !

compètment déglingos est ce album chédeuvresque

Note donnée au disque :       
punksportif › jeudi 9 décembre 2010 - 16:26  message privé !

une kronik qui mine de rien refléte bien l'atmosphère du disque, c'est dire !

Note donnée au disque :       
boumbastik › jeudi 23 septembre 2010 - 19:14  message privé !

Simples, sublimes et déjantés, on voyage dans chaque morceau. On y est dans ce bouge enfumé de Bangkok, à écouter les histoires que Tom nous raconte. Chro bien délire.

Note donnée au disque :       
Int › vendredi 6 août 2010 - 15:09  message privé !

Chro qui tue, y'a pas à chier.

Note donnée au disque :