Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBafoussam Massangam › Ancient chants of black death

Bafoussam Massangam › Ancient chants of black death

  • 2003 • Autoproduction limitée et numérotée à 107 ex. • 1 EP 45 tours

5 titres

  • 1/ Set Douala on fire
  • 2/ Ancient chants of black death
  • 3/ The third sorcerer
  • 4/ Voodoo
  • 5/ Torment in fire

enregistrement

Enregistré le 2 décembre 2002 à Douala

line up

Marabou Kondé (chant, guitares), Sorcier Impérial (basse, batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black/thrash metal camerounain

Bon alors là, je tiens un objet culte ! Au début de l'année, notre cher webmaster (Chris, pour ne pas le nommer...) est aller faire un tour... au Cameroun (!!!) pour des raisons professionnelles. Et en revenant, il m'a dit : "Cousin, j'ai un truc pour toi !" et le voilà qui m'envoye cette K7... Franchement, en voyant la gueule de l'objet (pochette et jaquette déchirée, pas au bon format, morceaux difficilement déchiffrables, etc...), je me suis dit : "Putain, mais qu'est ce qu'il m'envoye là ???". Je mets la K7 dans le lecteur, et là, impressionnant ! Le son est loin d'être minable, mais putain quel pêche ! Un black metal ultra haineux, passant du blast les plus tarés aux passages les plus lourds et malsains jamais entendus ! "Set Douala on fire" met tout de suite dans l'ambiance, samples (maladroit...) de luttes et de guerre et c'est parti pour du black/thrash énorme ! On dirait du Impiety dans leurs meilleurs moments... Le deuxième titre est plus lent, mais terriblement efficaces, les vocaux sont hallucinants et hallucinés, je me demande même si le duo n'a pas fait appel à quelques sorciers du coin pour les mettre dans un état de transe post-apocalyptique délirant. Le meilleur est à venir (déjà que là, j'ai eu du mal à m'en remettre jusqu'à présent...). Putain, les salauds nous acènent un "Third sorcerer" de folie, sans compromis, du black d'une brutalité et d'une méchanceté rarement atteintes. Ils ont dû en voir des vertes et des pas mûres dans leur vie... Ensuite, le 4ème titre est un instrumental aux percussions (normal, on est en Afrique...), mais là, pas de tribal-metal à Soulfly, non, non, plutôt de l'incantatoire à la John Zorn "IAO" jouissif ! Lourd et sombre comme pas deux, vraiment saisissant. Enfin, je parlais d'Impiety plus haut, vous n'allez pas le croire et pourtant c'est vrai... Les voilà qui nous reprennent le fabuleux, ze masterpiece "Torment in fire" des Dieux de Singapour. Heavy à souhait mais surtout terriblement efficace. J'en suis encore sur le cul de cette démo, la meilleure de l'année sans conteste. ENORME je vous dit, ENORME... Et dire que ça nous vient du Cameroun...

note       Publiée le lundi 31 mars 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ancient chants of black death".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ancient chants of black death".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ancient chants of black death".

Alliage › vendredi 30 janvier 2009 - 06:08  message privé !

La chronique m'a plutôt amusée sans plus, mais les commentaires je me suis pissé dessus dudiu.

Le meilleur c'est mercipourlefusil.

Love U mercipourlefusil.

Note donnée au disque :       
born to gulo › mercredi 14 mai 2008 - 14:38  message privé !
oui, reçu ce matin en vrai, 2 écoutes au compteur seulement, donc pour l'instant à part l'outro je sens pas trop les pygmées, plus le sonic youth sautillant et grinçant, par-ci par-là ; c'est clairement funky et excellent (edit publicitaire : 13reu et des piécettes ppd chez notre Iormungand, et il expédie vite le sagouin)
The Gloth › mercredi 14 mai 2008 - 14:32  message privé !
Ah, tu as le nouveau CD de Lugubrum ? Est-ce qu'il sent bien le pipi de pygmée, comme annoncé sur leur site ?
born to gulo › mercredi 14 mai 2008 - 11:58  message privé !
les Lugubrum sont-ils lecteurs de Guts ? on peut le penser quand on tient en ses petites mains ravies un cd de beumeu contenant des titres comme "kabondobondo, muborobondo" ; rien que pour ça, total support et respect éternel à eux, cheers les mecs
empreznor › jeudi 11 octobre 2007 - 23:00  message privé !
Figure toi que la communauté camerounaise depasse largement celle syrienne sur Guts. CQFD