Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHThe Haunted › The haunted

The Haunted › The haunted

cd | 12 titres

  • 1 Hate song
  • 2 Chasm
  • 3 In vein
  • 4 Undead
  • 5 Choke hold
  • 6 Three times
  • 7 Bullet hole
  • 8 Now you know
  • 9 Shattered
  • 10 Soul fracture
  • 11 Blood rust
  • 12 Forensick

enregistrement

Studio Fredman, Goteborg Suède, dec 1997

line up

Jensen (guitares riffs), Anders (guitares lead et riff), Jonas (basse), Adrian (batterie), Dolving (vocaux)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
thrash metal
rock
Styles personnels
death-core

Album de l'année 1998. C'est tout ce que j'ai à dire sur ce formidable premier album des suédois ex-At the Gates pour la plupart (donc symbole de qualité, on le sait). Je n'avais pas cru en cet album à sa sortie dans le courant de l'été 98 pour cause d'écoute sur une borne FNAC de mauvaise qualité et c'est donc avec un peu de retard que, profitant d'une baisse dans le rythme des sorties à l'automne, je me décidai enfin à en faire l'acquisition. C'est dommage pour tous les disques qui suivirent car la platine a été sauvagement prise d'assaut par The Haunted (they made me do it, I swear!!). Dès le premier titre "Hate song" c'est la baffe dans la gueule excusez moi pour le terme. Un condensé de death-metal additionné de groove hardcore, une machine de guerre rythmique, des vocaux très très énervés 5Peter Dolvong est un chanteur issu de la scène hardcore d'ailleurs), des solos enlevés et inspirés et une qualité technique et de production au fil du rasoir. Cet album est une usine à produire des riffs. On enchaine les titres à une vitesse défiant l'imagination, les doigts des guitaristes doivent etre en sang après un tel déluge de prouesses virtuoses. "Chasm" et "In vein" continuent d'enfoncer un clou qui n'en avait pas vraiment besoin. On est face à un monument du metal qui dépasse les catégories à mon avis, bien que fortement teinté de l'At the Gates dernière période mais aussi de Slayer et consorts. L'énergie déployée est saisissante. Au meme titre que l'on peut dire que Entombed a créé un style que d'aucuns aiment à appeler death'n'roll notamment suite à l'album "Ride... straight... Truth" j'aimerais ici appeler la musique de The Haunted deathcore pour les memes raisons que certains ont créé le temre hardcore à partir de hard-rock, ca va plus loin et plus vite, et plus brutal aussi... Tout cela est très discutable mais une écoute de cet album, surtout la première, à un volume assez élevé ne peut pas laisser indemne. Pour finir le disque et la chronique "Forensick" ferme la session de main de maitre avec un morceau somme toute très différent du reste de l'album, vocaux calmes et ambiance glaciale qui ouvre sur un riff qui peut résumer à lui seul le death-metal (deathcore ??). Achetez cet album... or suffer the consequences... three times... mly fist came down... tenez vous le pour dit !

note       Publiée le mercredi 26 mars 2003

partagez 'The haunted' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The haunted"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The haunted".

ajoutez une note sur : "The haunted"

Note moyenne :        24 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The haunted".

ajoutez un commentaire sur : "The haunted"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The haunted".

Pat Bateman › mercredi 4 janvier 2012 - 21:51  message privé !

Toi aussi tu vas mûrir.

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 4 janvier 2012 - 16:21  message privé !
avatar

C'est toi qu'est jauni

Note donnée au disque :       
Pat Bateman › mercredi 4 janvier 2012 - 12:27  message privé !

Ah ouais, grosse baffe à l'époque. Disque qui a beaucoup tourné et initié de nombreuses séances de headbanging. Plus de 13 ans plus tard, le poids de l'âge se fait sentir. Ca ressemblait à un futur classique à la fin des 90's, aujourd'hui c'est plus un souvenir sympa, une image jaunie sur laquelle j'évite de trop me pencher.

Note donnée au disque :       
saïmone › vendredi 3 octobre 2008 - 01:01  message privé !
avatar

Joyeux anniversaire. Burn babylon !

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › lundi 3 septembre 2007 - 17:49  message privé !
avatar
tiens j'ai pas encore posé de commentaire sur cette tuerie... bin voilà, c'est fait
Note donnée au disque :