Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOIvan Ozbolt (B.1981) › II

Ivan Ozbolt (B.1981) › II

8 titres - 41:54 min

  • 1/ Réveil matinal (1:34)
  • 2/ Clear Light Symphony (7:33)
  • 3/ Péripéties salvatrices (5:11)
  • 4/ Journey to Guyana (6:11)
  • 5/ Enterrement (7:55)
  • 6/ The Light of the Little Valley (4:47)
  • 7/ Voyage astral (5:27)
  • 8/ The Light of the Little Valley [alternate version] (3:16)

enregistrement

Champigny-sur-Marne, France, 2002

line up

Ivan Ozbolt (claviers), Victor Ozbolt (batterie), Joseph Rinaldi (basse)

remarques

contact : ivan.ozbolt@yahoo.fr

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
néo progressif instrumental

La tâche n'est pas aisée. Ce n'est jamais facile de se lancer dans l'aventure d'un album. Et il est peut-être encore plus dur d'envoyer le nouveau né en pâture à des chroniqueurs sans âme qui sautent sur toutes les occasions pour se faire les dents. D'autant que le principal intéressé a décelé chez moi une certaine cruauté que je ne pourrais raisonnablement pas mettre d'application ici. Avant toute chose, il n'est pas inutile de signaler que je ne connais pas le premier album d'Ivan Ozbolt, donc je ne saurais juger d'un éventuel progrès. Quoi qu'il en soit, s'il y a bien une chose que je m'octroie le droit d'affirmer, c'est ceci : Ivan Ozbolt a un talent certain pour l'écriture, et les thèmes qu'il enchasse ou qu'il juxtapose le sont toujours avec justesse et élégance. L'héritage classique et progressif (symphonique en l'occurence) est plus qu'évidente. Nicko parlait de Mike Oldfield pour la chronique de son premier album. C'est vrai en partie, mais c'est bien plus que cela. On pense à la vague néo progressive japonaise qui, de Gerard à Mugen en passant par Bellaphon ou Outer Limits, ont toujours eu en point de mire un respect immodéré pour les mélodistes que sont Genesis ou Caravan. Il en va de même pour Ivan. Le résultat est semi-professionnel et n'attend qu'un promotteur valeureux pour pouvoir faire circuler sa bonne parole.

note       Publiée le samedi 22 mars 2003

partagez 'II' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "II"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "II".

ajoutez une note sur : "II"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "II".

ajoutez un commentaire sur : "II"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "II".

Tomas Chatterton › dimanche 22 juin 2003 - 23:54  message privé !
Voila ce que j'en pense morceaux par morceaux : - "Orenda" : Une bonne intro orientalisante , l'on sent deja que le son s'est professionalise car la prod est bien meilleure . - "Clear Light Symphony" : Un tres bon morceau , qui rappelle a certains moments une gigue , de plus le break avec le passage au piano est tres bon . - "White Buffalo Woman" : Un titre plus lyrique d'entree de jeu , et meme quasi-onirique , neanmoins je le trouve un peu mou , voire niais . - "Journey to Guyana" : On retrouve un petit cote epique bien sympa sur celui la ainsi qu'une inspiration indienne avec les percus . - "The Ghost Dance of Wovoka" : Je trouve ce morceau bof , legerement mystique , mais tres legerement ... - "The Light of the Little Valley" : Bon morceau , assez trippant sur la duree . - "Vision Quest" : Je sais pas trop quoi penser de ce morceau , bof . - BONUS : "The Moght of the Little Valley" en vraiment bien orchestre , le violon fait la difference et permet d'apprecier le morceau a sa juste valeur . Pour resumer , je dirais que ce disk sonne plus pro et est mieux produit que le premier , les compos sont plus riches et plus denses . Mais il demeure quand meme bien en dessous du premier , les compos sont bien moins inspirees tant au niveau du fond que de la forme et finissent un peu par s'essouffler sur la fin .
Note donnée au disque :       
Victor › dimanche 13 avril 2003 - 21:02  message privé !
Tiens, ça m'étonne ce que tu dis Nicko! Les personnes à qui je l'ai fait écouter l'ont trouvé au contraire plus original, plus travaillé. Mais nous ne sommes pas encore satisfaits, loin de là, il faut qu'on trouve d'autres musiciens pour que ça démarre vraiment.
Nicko › jeudi 10 avril 2003 - 22:30  message privé !
avatar
Y'a effectivement un bon côté Oldfield, avec des sonorités joueuses... C'est propre, mais je trouve que ça reste niveau inspiration un léger ton en dessous du premier CD, mais niveau complexité, celui-là est plus approfondi
Note donnée au disque :       
hippopotamefluorescent › jeudi 10 avril 2003 - 22:26  message privé !
c est genre un peu new age, non ? comme Yanni ou Mike Oldfield ?
passage › samedi 29 mars 2003 - 13:26  message privé !
Bon c'est fini de vous faire vous même de la pub pour votre démo! ;o)