Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDark Funeral › The secrets of the black arts

Dark Funeral › The secrets of the black arts

11 titres - 40:50 min

  • 1/ The dark age has arrived
  • 2/ The secrets of the black arts
  • 3/ My dark desires
  • 4/ The dawn no more rises
  • 5/ When angels forever die
  • 6/ The fire eternal
  • 7/ Satan's mayhem
  • 8/ Shadows over Transylvania
  • 9/ Bloodfrozen
  • 10/ Satanic blood
  • 11/ Dark are the paths to eternity

enregistrement

Abyss studios.

line up

Blackmoon (guitares), Lord Ahriman (guitares), Themgoroth (chant, basse), Equimathorn (batterie)

remarques

La rééditon 2007 comprend sur un CD bonus une première version de l'album, enregistrée à l'Unisound, avec les titres suivants : 1/ Shadows over Transylvania 2/ The dawn no more rises 3/ The secret of the black arts 4/ Satan's mayhem 5/ Bloodfrozen 6/ My dark desires 7/ Dark are the path to eternity 8/ The fire eternal

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
brutal black metal

Il s'agit là du premier album longue durée de Dark Funeral, et le moins que l'on puisse dire sur cet opus, c'est qu'il est réellement excellent. Les compositions sont d'une rapidité et d'une violence phénoménale. Ca va vraiment très vite, avec des riffs meurtriers s'enchainant les uns après les autres et ayant pour seul but de laminer la tête de l'auditeur, on n'en ressort vraiment pas indemne ! Au niveau des paroles, tous les titres tournent autour de Satan et des façons de le vénérer. De plus, une ambiance extrêmement sombre se dégage ici, grâce tout d'abord aux riffs de guitares assérés, mais surtout grâce à une production correspondant parfaitement à ce style de musique, c'est-à-dire un son très sombre et pas forcément très travaillé, assez brut. Certains titres sont d'ores et déjà cultes tels que "My dark desires", déjà disponible sur le premier mini-cd, ou "The secrets of the black arts", sans oublier le très primitif et très death-metal "Satanic blood". Un album à posséder pour tout fan de black-metal.

note       Publiée le mardi 27 mars 2001

partagez 'The secrets of the black arts' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The secrets of the black arts"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The secrets of the black arts".

ajoutez une note sur : "The secrets of the black arts"

Note moyenne :        44 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The secrets of the black arts".

ajoutez un commentaire sur : "The secrets of the black arts"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The secrets of the black arts".

Dead26 › dimanche 17 octobre 2010 - 14:42  message privé !

À la bonne vieille époque de mes premiers balbutiements black metalliques ! Un son et une ambiance unique qu'on retrouve sur aucun autre album dans le genre, le son très personnel (à l'époque) noir et glacial à la Dark Funeral raw as fuck. De loin mon œuvre préférée avec le mcd précédent, mention spéciale pour le titre éponyme et "when angel forever die" d'une profondeur abyssale ou j'en suis jamais revenu de chez les vivants. La reprise de Von est vraiment excellente aussi.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 2 novembre 2009 - 18:21  message privé !

Excellente surprise ! Je craignais un peu un album de black bourrin aussi sterile qu'un panzer divison marduk, quelle erreur ! Les riff sont superbes et l'ambiance vraiment excellente.

Note donnée au disque :       
Potters field › samedi 15 décembre 2007 - 15:08  message privé !
ok ! tout s'explique enfin ! merci pour la precision, Yog.
yog sothoth › samedi 15 décembre 2007 - 15:03  message privé !
avatar
non, la version parue en 1996 a été enregistré à l'Abyss studio, la version rajoutée à la réédit était un enregistrement préliminaire fait à l'Unisound... et qui était plus ou moins indédit jusque là (déjà sorti sur bootleg, quand meme)
Potters field › samedi 15 décembre 2007 - 14:36  message privé !
euh, quelqu'un pourrait m'expliquer ? il y a un truc que je comprends pas: la version que j'avais moi, c'etait celle enregistrée à l'unisound, celle de 96 donc je presumme. ils ont ré-enregistré le disque chez tagtren en 2007, c'est ça ?