Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVSteve Von Till › If I should fall to the field

Steve Von Till › If I should fall to the field

cd • 10 titres • 46:14 min

  • 1Breathe
  • 2To the field
  • 3My Work Is Done
  • 4Hallowed Ground
  • 5This River
  • 6Running Dry [Reprise de Neil Young]
  • 7The Wild Hunt
  • 8Am I Born To Die
  • 9Dawn
  • 10The Harpy

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Deaf mute trust company par Desmond Shea

line up

Steve Von Till (chant, organ, hammond B-3, guitare acoustique, banjo, basse), Joe Goldring (guitare électrique, batterie), Doug Adams (fiddle), Desmond Shea (basse, hammond B-3)

remarques

chronique

Styles
folk
Styles personnels
sombre

Steve Von Till. Voilà un personnage intéressant... Où qu'il soit, quoi qu'il fasse, tout ce qu'il produit respire la classe et inspire le respect. Leader charismatique du groupe Neurosis et de son side project ambiant Tribes Of Neurot, le califonien poursuit ici sa carrière solo avec un second album de folk acoustique beaucoup moins minimaliste que que ne l'était "As he crow flies" paru en 2000. On remarquera au passage que le line up de ce nouvel album est complètement différent de celui de son premier disque ce qui explique peut-être le côté un brin plus nerveux des nouvelles compositions. Attention j'ai dit "un brin", n'allez pas croire que "If I should fall to the field" est un disque énervé ! Loin de là même ! Il reste plutôt dans la continuité du précédent, avec des chansons simples et belles, tristes aussi souvent, voire nostalgiques et le tempo reste relativement lent. L'évolution se situe plutôt dans l'interprétation : Steve se lache enfin au niveau vocal, et sa voix grave et profonde mixée au tout premier plan est exquise à souhait ! La production impeccable parvient à mettre en valeur chaque instrument, faisant de chaque note de guitare, de banjo ou d'orgue, de chaque envolée de violon, un véritable régal pour les oreilles. On notera d'ailleurs une excellent reprise de la sublime chanson "Running Dry" de Neil Young. "If I should fall to the field" est un disque de très grande qualité, qui surpasse sans problème "As he crow flies", et qui joue en permanence avec nos émotions... On regrettera simplement une légère baisse de régime dans les 3 derniers titres ce qui l'empêche de prendre la note maximale et le condamne à un très bon 5 sur 6...

note       Publiée le mercredi 5 mars 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "If I should fall to the field".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "If I should fall to the field".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "If I should fall to the field".

pyosisified › lundi 3 mars 2014 - 03:03  message privé !

L'extrait audio n'existe plus.
Pour répondre à necromoonutopia666 c'est bien l'aïeul du maître (papy Louis) qui récite un poême en fin d'album.

Gloubi › vendredi 1 mai 2009 - 16:06  message privé !

Un disque au premier abord sans pretention et pourtant , quel disque! "To The Field" et "Breathe" justifie a eux seuls l'achat du disque . Les compositions (magnifiques) sont tres minimalistes et les arrangements sont tres justes , rien n'est de trop . J'y ai retrouvé en partie l'ambiance que j'avais aimé dans "The Eye Of Every Storm" , le coté noisy en moins.

Disque magnifique tout simplement .

Note donnée au disque :       
Potters field › mardi 17 février 2009 - 17:23  message privé !

le dernier est sacrement classe.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mercredi 17 décembre 2008 - 21:17  message privé !

Moi j'aime le spoken word à la fin du disque avec le père ou le grand père(je sais plus) de Von Till qui parle avec cette voix qui donne l'impression d'avoir d'avoir tout vu et tout vécu. Le reste est pas mal non plus. :)

Note donnée au disque :       
Noohmsul › mardi 9 décembre 2008 - 10:47  message privé !

Oui d'ailleurs faudrait le chroniquer il est génial (le Scott Kelly je sais pas...)!