Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPrimus › Sailing the Seas of Cheese

Primus › Sailing the Seas of Cheese

cd | 13 titres | 45:27 min

  • 1 Seas of Cheese [0:42]
  • 2 Here Come the Bastards [2:53]
  • 3 Sgt.Baker [4:13]
  • 4 American Life [4:31]
  • 5 Jerry Was a Race Car Driver [3:11]
  • 6 Eleven [4:18]
  • 7 Is It Luck ? [3:27]
  • 8 Grandad's Little Ditty [0:37]
  • 9 Tommy the Cat [4:14]
  • 10 Sathington Waltz [1:42]
  • 11 Those Damned Blue Collar Tweekers [5:18]
  • 12 Fish on (Fisherman Chronicles, Chapter II) [7:42]
  • 13 Los Bastardos [2:39]

enregistrement

Fantasy D Studio, Berkeley, Californie, USA, janvier 1991

line up

Tim "herb" Alexander (batterie), Les Claypool (chant, basses, clarinette), Larry Lalonde (guitare, banjo)

Musiciens additionnels : Mike Bordin (batterie, voix 13), Todd Huth (guitare 13), Brian "brain" Mantia (batterie 13), Tom Waits (voix 9), Adam Gates (basse 13, choeurs), Trouz (sifflet), Lance Link (choeurs), Mirv Haggard (guitare 13), Derek Greenberg (guitare 13), Matt Winegar (guitar 13, accordéon), Butthouse (basse 13)

chronique

Styles
fusion
rock alternatif
Styles personnels
alternatif fusion

Un tantinet plus court que "Frizzle Fry", "Sailing the Seas of Cheese" peut prétendre à dépasser la réussite extraordinaire de leur premier opus par, justement, cette concision, cette démarche volontariste qui ne tergiverse pas. "Sailing the Seas of Cheese" aligne les titres forts les uns après les autres. Ça a presque l'apparence d'un disque rock alternatif au calibrage radio. D'ailleurs, si Primus a toujours eu une assemblée de fidèles en Europe, le groupe a véritablement explosé aux États-Unis sur l'impulsion de cet album, à l'humour toujours aussi décalé. "Here Come The Bastards" a des airs d'hymne de ralliement. "Sgt.Baker" et "American Life" ont un son énorme et montrent que sous ses apparences un peu plus modérées Primus reste égal à lui-même. "Jerry Was a Race Car Driver" poursuit sur la lancée de "John The Fisherman" auquel une suite sera donnée ("Fish On"), qui inaugurait un triptyque sensé rendre hommage à leur passion pour la pêche (?!). Si jusqu'ici l'album avait des allures de parcours sans fautes, Primus achève bien les chevaux avec une succession de perles irrésistibles qui comptent encore parmi les plus grandes réussites de leur répertoire : l'obsédant "Eleven" et sa diabolique progression rythmique, le schizophrène "Is It Luck ?", et enfin, le titre phare, "Tommy The Cat", où le groupe invite déjà Tom Waits à jouer des vocalises sur une histoire sans queue ni tête au groove inaltérable. Un son énorme - je persiste et signe - une pêche d'enfer, une folie contagieuse limite flippante, Primus est un des rares groupes de la scène alternative américaine actuelle à avoir réussi à construire leur succès sur les bases de leurs profonds troubles psychologiques.

note       Publiée le mercredi 19 février 2003

partagez 'Sailing the Seas of Cheese' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sailing the Seas of Cheese"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sailing the Seas of Cheese".

ajoutez une note sur : "Sailing the Seas of Cheese"

Note moyenne :        31 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sailing the Seas of Cheese".

ajoutez un commentaire sur : "Sailing the Seas of Cheese"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sailing the Seas of Cheese".

torquemada › vendredi 12 août 2011 - 19:39  message privé !

Décidément, quelle belle année que 1991 !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › jeudi 6 janvier 2011 - 15:55  message privé !

C'est peut-etre le plus cheesy, on sent que ça veut demontrer sa technique. Du coup il n'y a pas les hits de Pork soda, ça ne rend les nombreuses ecoutes necessaires que plus passionnantes

Note donnée au disque :       
juan solo › mardi 14 avril 2009 - 19:04  message privé !

Un chef d'oeuvre des années 90 d'un des meilleurs groupes fusion,en tout cas de loin le plus original.

heirophant › dimanche 15 février 2009 - 20:39  message privé !

Tommy the cat : le groove, tu l'as ou tu l'as pas.

Note donnée au disque :       
Nuxalk › dimanche 15 février 2009 - 18:54  message privé !

6/6 pour Les Claypool et sa basse magique.