Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVulgar Pigeons › Summary execution

Vulgar Pigeons › Summary execution

26 titres - 38:06 min

  • 1/ Hymnal of the misanthrope - 2/ Empty the streets - 3/ Skullcap - 4/ Swelling - 5/ Carve - 6/ Stumbling into the crossline - 7/ MSG - 8/ Lampshade desire - 9/ Follow the hum - 10/ Flip of your boss - 11/ Process of elimination - 12/ Sunderland sickness - 13/ Police=shit - 14/ Intermission - 15/ Pharmaceutical knockout - 16/ River rat - 17/ Aggro culture - 18/ Colonizing the nearest habitual planet - 19/ Corporate morgue - 20/ 100 feet of the roadway - 21/ Fuck the police (bump) - 22/ In the hands of a benevolent chimpanzee scientist - 23/ Permanent speechless - 24/ (TFS) Time for sleep - 25/ Measure of loss - 26/ Foreshadowing of ignorance

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

J-lab studios, avril 2001.

line up

Mike, Jeff, john, Paul.

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
grind

Le peu que j'avais entendu de Vulgar Pigeons sur la compil de Carcass ne m'avait guère enchanté... Oser massacrer "Corporal jigsore quandary" !!! un blasphème ! Heureusement, sur ce "Summary execution", on s'aperçoit qu'il n'y a en fait aucun lien à faire entre VP et mes anglais adoré. En effet, point de gore ici, nous avons plutot affaire à une sorte de grind/hardcore hyper violent et bordélique au possible, que ne renierait pas un Brutal truth par exemple. Ainsi, on se prend 26 titres de pur grind dans la gueule, fichtrement efficace, avec un batteur très en forme dans son rôle mitraillette, un gratteux qui se fait souvent voler la vedette par cette basse absolument énorme, et deux hurleurs tout à fait dans le style hardcore/grind, c'est-à-dire criard psychopathe, et grunts baveux. Musicalement, on sent que le groupe est en constant second degré. Morceaux en larsens, mélanges parodiques grind/jazz, passages complètement barrés bruitistes, les types sont vraiment tarés. Seulement voilà, mis à part quelques pointures ("Lampshade desire" surtout !), on ne retient au final que peu de choses. On ressort abruti oui, mais on n'en est pas pour autant repu. autant un Brutal Truth me hante des heures après l'écoute, autant vulgar Pigeons s'efface quelques minutes après avoir retiré le cd. Bref, il manque ce fameux "truc" qui cassera tout. Peut-être sur le prochain album ? En tout cas je l'attendrai c'est sûr. Reste tout de même un bon disque de grind bien barré comme il faut pour les amateurs, dôté d'une production assez fantastique par le chaos généré... Comme quoi Adipo s'ouvre vraiment à tous les styles...

note       Publiée le dimanche 16 février 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Summary execution".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Summary execution".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Summary execution".

Ånthraxx 666 › dimanche 17 septembre 2006 - 09:46  message privé !
Qulqu'un aurait une info sur la piste cachée après "Foreshadowing of Ignorance" a partir de 2"37 jusqu'a la fin j'ai une piste cachée
Note donnée au disque :       
Ånthraxx 666 › samedi 16 septembre 2006 - 17:07  message privé !
c'est un bon album mais je comprends pas trop le break au piano lol ^^
Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › lundi 9 mai 2005 - 19:36  message privé !
avatar
ouais j'ai jamais compris pk on leur avait autant chié dessus... ca calmait bien quand même
SIKTH › lundi 9 mai 2005 - 19:05  message privé !
Enfin c'est vrai que c'est dur de comprendre ce que font les guitares! Je trouve que la touche hardcore est trés bonne car elle pete vraiment à la gueule. A noté que Lampshade desire est limite ambient(lol)
SIKTH › lundi 9 mai 2005 - 19:01  message privé !
C'est vraiment tarés ce truc! Moi je trouve la prod vraiment bonne pour le style