Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMortiis › The stargate

Mortiis › The stargate

cd • 8 titres

  • 1Child of curiosity and the old man of knowledge
  • 2I am the world
  • 3World essence
  • 4Across the world of wonders
  • 5(Passing by) an old and raped village
  • 6Towards the gate of stars
  • 7Spirit of conquest /The warfare
  • 8Army of conquest /The warfare (ever onwards)

enregistrement

Silver Dragon, a Studio, automne 1997 - début 1998

line up

Sarah Jezebel Deva (chant féminin), Mortiis (musique,choeurs), Kalle 'Drunk monk' Metz (chant masculin), Niklas 'What spirit' Trané (guitare acoustique)

remarques

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
heroic fantasy symphonique

Autant le dire tout net, j’ai personnellement toujours trouvé grotesques les facéties carnavalesques et la musique heroic fantasy symphonique à deux balles du troll Mortiis : trop de carton pâte (assumé certes, mais tout de même…), de sonorités cheap, et un côté mauvaise musique de film assez agaçant. Il m’a donc fallu un certain effort pour transcender l’ignoble pochette et m’atteler sans trop d’à priori à une nouvelle écoute d’un disque de la créature. ‘Child of curiosity and the old man of knowledge’ ne m’était pas inconnu puisqu’il figurait tel un cheveu dans la soupe sur l’excellente compilation made in Cold Meat Industry, ‘The Absolute supper’. Le premier élément qui m’a frappé est l’adjonction bienvenue d’une voix féminine presque heavenly qui donne à la chanson une profondeur totalement absente de la première mouture. Ce sentiment se confirme sur les titres suivants. Le principal défaut de l’ensemble est de continuer à sonner musique de film petit budget, pourtant les compositions de Mortiis semblent avoir gagné en puissance et en maturité. Evoluant dans une lignée néo symphonique percussive évoquant de loin The Protagonist et Arcana en moins sombre et moins prenant, ‘Stargate’ sonne encore un peu trop synthétique mais le chant de Sara Jezebel Deva et les chœurs masculins équilibrent suffisamment le tout pour lui donner un minimum de crédibilité. Sans être un chef-d’œuvre, cet album reste donc agréable à l’écoute et semble enfin approcher du but de Mortiis, créer une bande-son efficace pour ses histoires fantastiques.

note       Publiée le dimanche 9 février 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The stargate" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The stargate".

notes

Note moyenne        18 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The stargate".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The stargate".

Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Leur revirement métal indus tape au bon endroit parfois, j'ai de bons souvenirs d'un concert d'ouverture pour Combichrist, on se serait cru dans une rave rivethead mid 90's

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Probablement The Smell of Rain, parce que le reste est atroce.

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

Allez une boule de plus parce que c'est bientôt Noël et pour la pochette très rigolote. Autant les premiers albums je trouvais qu'ils avaient un certain charme, mais celui-ci je le trouve indigeste et la voix de l'autre bibendum au thon rouge ça arrange rien. Le plus curieux c'est qu'on m'a dit du bien d'un autre album sorti bien après, je sais plus lequel d'ailleurs...

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Pareil que Demonaz, de même que pour le point en moins...Vieillit pas 100% bien. Les prétentions d'une telle musique s'accordent mal avec un côté carton pâte des sons...

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

D'ailleurs, une boule de mois pour ce Stargate que j'ai bien du mal à écouter avec le temps.

Note donnée au disque :