Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMuslimgauze › Lahore / Marseille

Muslimgauze › Lahore / Marseille

cd 1 • 1 titre

  • 1Lahore

cd 2 • 3 titres

  • 1Marseille 1
  • 2Marseille 2
  • 3Marseille 3

line up

Bryn Jones

remarques

chronique

Styles
indus
Styles personnels
indus ethnique / electro arabisant

‘Lahore-Marseille’ est un travail qui se décline en deux cds. Le premier, qui symbolise le monde arabe, intitulé ‘Lahore’ est en fait un seul titre de près de 18 minutes construit sur un rythme qui n’est pas sans rappeler Sonar (en moins violent) en raison des légers effets bruitistes ; l’arrière-fond est constitué d’un collage de samples de sonorités arabisantes. ‘Marseille’ qui représente le monde occidental se divise en trois morceaux. Le premier d’entre eux, rapide, n’est pas sans évoquer les travaux de Esplendor Geometrico, à savoir un rythme qui se déroule sans variation sur fond de collage sonore. C’est bien le cas ici avec un assemblage de bribes de conversation en français et de bruits divers. Le second a un tempo plus lent sur lequel se greffent quelques notes d’instruments à corde. Même technique sur le dernier titre. L’ensemble est assez plaisant mais demande néanmoins un certain goût pour la musique minimaliste et répétitive ; amateurs d’arrangements complexes et fouillés, s’abstenir !

note       Publiée le samedi 25 janvier 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lahore / Marseille".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lahore / Marseille".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lahore / Marseille".

Solvant › mardi 26 février 2008 - 02:05  message privé !

Alors je le retrouve, bien planqué au fin fond de mes bacs. J'en gardais un bon souvenir, mais j'ai dû l'écouter 5 fois pas comme mes autres Gauze. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Peut-être pour ne pas l'user, et le garder éternellement. Sûrement aussi à cause de la multitude de prods qui bouffent le temps que je m'étais promis de réserver pour voyager entre Lahore et Marseille. Donc je le redécouvre celui-là, très bon vraiment. Dés la première piste on navigue dans l' Interzone de Burroughs, cet album aurait pu se nommer 'Tanger'. Marseille 1 plus rapide s'écoute comme de la jungle/break avec des morceaux rigolos de scènes Belzunce (ahahah) 'sale arabe tout ça', yô ! C'est vrai que ça sonne un peu touriste, m'enfin le son est là et il est bon. Marseille II est bien plus réussie je trouve, plus sensible et proche d'une danse initiatique africaine, une belle transe qui annonce l'envoûtement du dernier titre sombre, noir et presque mystique. Un chouette disque accessible & ambient pour un tas de gens venant d'un tas d'horizons musicales différentes. C'est peut-être ça qui en fait un bon classique.

Note donnée au disque :       
juj › dimanche 12 février 2006 - 00:51  message privé !
il me semble bien avoir reconnu des samples de "la haine" sur ce marseille de touriste ...
Slugbait › lundi 14 novembre 2005 - 23:24  message privé !
Je découvre Muslimgauze avec cet album, et j'accroche plutot bien ! La musique est certes répétitive, mais assez intéressante pour ne pas provoquer l'ennui. Marseille I, II et III sont particulièrement bien vus ("oh baltringue!")... A creuser donc...
vojna poema › samedi 2 avril 2005 - 12:16  message privé !
Arf! je trouve cet album du Gauze vraiment génial. Du Muslimgauze rythmé (Marseille I), minimaliste, répétitif à souhait, les samples sont énormes et vraiment envoûtants (Marseille II). Rien de mieux pour atteindre la transe extatique.....
Note donnée au disque :       
taliesin › dimanche 14 septembre 2003 - 18:09  message privé !
En effet, il s'agit ici d'un album à classer dans les productions minimalistes et rythmiques de Bryn Jones - signalons aux néophytes que le défunt génie nous également offert des disque tantôt noisy, tantôt ambient, carrément industriels ou nettement plus "world music". 'Lahore&Marseille' ne présente rien de spécialement novateur, mais cette oeuvre "classique" de Muslimgauze n'en est pas moins efficace et percutante.
Note donnée au disque :