Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRaison D'Etre › Enthraled by the wind of lonelienes

Raison D'Etre › Enthraled by the wind of lonelienes

cd • 7 titres

  • 1The awakening
  • 2Spire of withhold
  • 3In lonelienes
  • 4The narrow gate
  • 5Sophrosyne
  • 6Spiraal; phase 1 - ethereal arcade; phase 2 - within spirit; phase 3 - eternal eyes
  • 7Pathway

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Re-Enter salvation, 1994

line up

Peter Andersson

remarques

cd digipack+poster.

chronique

Poursuivant sa quête de l’essence du mysticisme et de la nature profonde de l’esprit, Raison d’être nous livre un album aux sonorités légèrement plus ethniques que ‘Prospectus’. Plus organique, la musique semble vouloir fusionner avec les rythmes primaux de la terre, s’accorder à sa respiration pour mieux plonger au cœur de ses secrets. Ainsi le premier titre démarre-t-il comme une pulsation sourde qui évoque un souffle grondant ponctué de nappes de synthé, de clochettes et de flûtes indiennes. Les influences ‘chrétiennes’ n’ont pas disparu pour autant, ‘In lonelienes’ par exemple, avec ses chants grégoriens, nous plonge au cœur d’un cloître. Peter Andersson semble avoir voulu diversifier les atmosphères comme pour mêler entre elles diverses formes de spiritualité. Le superbe ‘Spire of withhold’ a des accents presque néoclassiques avec ses violons, ses percussions lourdes et ses chœurs synthétiques tandis que ‘Narrow gate’ a des consonances plus orientales, notamment au niveau des percussions et des sonorités. Peter semble avoir voulu accentuer encore davantage le côté atmosphérique et profond de sa musique en créant des titres plus longs (exception faite de ‘In lonelienes’ et ‘Sophrosyne’) où les ambiances s’installent plus lentement, de façon progressive comme un processus avec sa phase de gestation, de recherche, voire d’aboutissement , notamment sur ‘Pathway’ qui débute par des spirales grondantes et sous-terraines et se termine par des atmosphères célestes avec des nappes plus claires qui semblent symboliser l’ascension de l’âme.’ Enthraled by the wind of lonelienes’ est un magnifique album, riche, profond, à la fois simple et complexe et d’une très grande puissance émotionnelle. Un coup de maître.

note       Publiée le samedi 25 janvier 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Enthraled by the wind of lonelienes".

notes

Note moyenne        22 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Enthraled by the wind of lonelienes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Enthraled by the wind of lonelienes".

Dead26 › lundi 30 mars 2015 - 20:09  message privé !

Tout est dit dans cette superbe chronique ! Cet album je le préfèrerais presque au premier qui était plus rampant et obscure je trouve. Sur Enthraled by the wind of loneliness on se croirait entouré de pierre, de liane ou presque dans un monastère condamné à l’errance éternelle sous le joug infernal du fromage, bière et prière. une satané ambiance cet album.... Un chef d’œuvre !!!

Note donnée au disque :       
novy_9 › dimanche 18 août 2013 - 10:53  message privé !

si vous possedez deja ce cd et "Prospectus", les rééditions n'ont pas grand intérêt, les bonus ne sont que des morceaux tirés de "Collective Archives" et "Lost Fragments" a 90%.

Note donnée au disque :       
stankey › lundi 29 octobre 2012 - 20:36  message privé !

Aaargh ! Je reçois un mail de Tesco: erreur, article indisponible... Heureusement qu'ils vont tous être réedités dans les 2/3 ans. Ils seront miens un par un... 'Dedieu !

stankey › samedi 27 octobre 2012 - 18:47  message privé !

Merci les gars :)

julius_manes › samedi 27 octobre 2012 - 18:15  message privé !

@Gulo : you are not alone...

Note donnée au disque :