Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUlver › Kveldssanger

Ulver › Kveldssanger

cd | 13 titres | 35:29 min

  • 1 Østenfor sol og vestenfor måne [3:26]
  • 2 Ord [0:17]
  • 3 Høyfjeldsbilde [2:15]
  • 4 Nattleite [2:11]
  • 5 Kveldssang [1:32]
  • 6 Naturmystikk [2:55]
  • 7 A cappella (Sielens sang) [1:26]
  • 8 Hiertets vee [3:54]
  • 9 Kledt i nattens farger [2:51]
  • 10 Halling [2:07]
  • 11 Utreise [2:56]
  • 12 Søfu- ør på allfers lund [2:37]
  • 13 Ulvsblakk [6:56]

enregistrement

Enregistré à Endless Sound Studios, Christiania, Norvège, 1995

line up

Kristoffer Rygg (aka Garm), Haavard, Aiwarikiar

Musiciens additionnels : Alf Gaaskjønli (violoncelle)

remarques

Artwork : Maria Jaquete

chronique

Styles
folk
metal extrême
black metal
Styles personnels
atmos acoustique / medieval

Décrire un des albums d'Ulver est un exercice plutôt difficile. En effet, ils n'ont pour la plupart rien à voir entre eux, tout en étant tous très bons. Il faut dire qu'à l'image de son ancien comparse Øysten Garnes Brun, le sieur Garm aime s'essaier à tous les styles de musique, pour le meilleur ou pour le pire. Ce deuxième album est le second de la trilogie Bergtatt / Kveldsfanger / Nattens Madrigal, visant à explorer les ambiances du folklore norvégien. Ici, tous les instruments utilisés sont acoustiques : guitares classiques (majoritairement), flûtes parcimonieuses, tambours discrets, et uniquement quelques enregistrements du souffle du vent sur la fin de la piste 8. La voix reconnaissable entre mille de Garm, les chants et les choeurs en norvégien, les passages a cappella, les basses à la guitare sèche, tout contribue à mettre en place une ambiance à la fois forestière et poétique, chaleureuse et médiévale, se rapprochant d'un Empyrium, voire même quelque fois d'un Malicorne. La musique sur ce Kveldsfanger reste tout de même relativement simple, puisqu'essentiellement batîe de chant et de guitares, mais il serait dommage de se priver de ce moment unique de la carrière du groupe.

note       Publiée le dimanche 19 janvier 2003

partagez 'Kveldssanger' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Kveldssanger"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Kveldssanger".

ajoutez une note sur : "Kveldssanger"

Note moyenne :        65 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kveldssanger".

ajoutez un commentaire sur : "Kveldssanger"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kveldssanger".

dariev stands › jeudi 22 février 2018 - 17:52  message privé !
avatar

Ouais, effectivement, c'est du néofolk dans sa pure et simple expression, il faudrait presque rajouter l'étiquette ! Je trouve ça cool que Mojo ait référencé Malicorne dans une chro de black de 1973. Réécouté dans une frénésie moyen-âgeuse, ce disque passe bien en fond mais paraît un peu trop simpliste pour qui écoute un peu de folk médiévalisant (toutes époques). Niveau ambiance, ceux qui trouvent ça génial seront ravis ou bien énervés d'apprendre que c'est extrêmement proche du Current 93 de la même époque, voire un peu avant (album Thunder Perfect Mind, 1992). Il ya même le violoncelle éploré, dans mon souvenir...

Rastignac › vendredi 20 octobre 2017 - 10:23  message privé !
avatar

Joli album de néofolk ; pas compliqué, pas gnangnan, cool.

gardenniah › samedi 7 mai 2016 - 22:54  message privé !

Les mecs au lieu de dire que kveld se rapproche d'empyrium, renseignez vous , l'album date de 95 et Empyrium n'était qu'à l'état de démos en ces temps là ; au mieux il faisait de la zic Black dans la cave a papy...il faudra attendre 99 pour qu'ils fassent du Folk acoustic...alors pitié...Ulver sortait en 95 un album Folk acoustic et s'était le pionnier des groupes de Metal à le faire...d'ailleurs Empyrium ne parvient pas à égaler ce chef d'oeuvre par la suite

(N°6) › dimanche 18 octobre 2015 - 18:25  message privé !
avatar

C'est vrai qu'il y a quand même un petit côté "Le petit pont de bois" là-dedans.

Demonaz Vikernes › mardi 14 octobre 2014 - 06:44  message privé !

Un album pas désagréable, mais qui serait passé complétement inaperçu si joué par un autre groupe.

Note donnée au disque :