Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Cure › The Head on the door

The Cure › The Head on the door

cd | 10 titres

  • 1 In between days
  • 2 Kyoto song
  • 3 The blood
  • 4 Six different ways
  • 5 Push
  • 6 The baby screams
  • 7 Close to me
  • 8 A night like this
  • 9 Screw
  • 10 Sinking

line up

Simon Gallup (basse), Robert Smith (chant, guitare, clavier), Porl Thompson (guitare, clavier), Lol Tolhurst (claviers), Boris Williams (batterie)

chronique

Après six années de création douloureuse, de changements de line up, d’incertitude durant lesquelles le groupe aura accouché de ses plus beaux disques, les Cure semblent retrouver avec ‘Head on the door’ une certaine confiance en eux et en l’avenir, le premier signe étant la réconciliation avec Simon Gallup et son retour au sein du combo. Quant à l’album lui-même, sans que l’on puisse dire qu’il respire la joie, il témoigne néanmoins d’une orientation plus new wave, moins sombre, plus délirante, même si survivent ça et là quelques sonorités cold. Robert semble prendre plaisir à une écriture plus débridée, plus folle, tant au niveau des arrangements que des sonorités, diversifiant les atmosphères au risque d’un manque de cohésion des chansons. Ainsi le mélancolique ‘Kyoto song’ se fond-il dans une ambiance très asiatique tandis que le très réussi ‘The blood’ est construit sur des guitares flamenco. ‘In between days’, et ‘Push’ me semblent assez typiques de cette orientation new wave, avec des sons de synthés particuliers et un travail intéressant au niveau des guitares. Le claustrophobe ‘Close to me’ ou ‘Six different ways’ évoquent un côté pop enfantin plutôt décalé avec de petites mélodies, des sonorités en apparence guillerettes mais légèrement malsaine à la fois. La voix un peu criarde de Robert inspire par contre moins d’émotion et frise parfois l’insupportable, de même que sur ‘Screw’, à mon avis le titre le moins réussi de l’album’. C’est l’inverse du trop commercial ‘A night like this’ ; la mélodie est bonne, le son puissant et profond, mais sont-ce les arrangements trop grandiloquents ? Le morceau ne me paraît pas atteindre pleinement son objectif.’ Baby screams’ semble plus désespéré mais nous sommes loin de la noirceur de ‘Pornography’ ou de l’acidité de ‘The Top’. ‘Sinking’ qui clôt le disque amorce le futur son du groupe, tempi lents, plages de synthé atmosphériques… plutôt réussi. ‘Head on the door’ reste un album intéressant, diversifié, plus pop, d’une grande qualité mélodique.

note       Publiée le dimanche 19 janvier 2003

partagez 'The Head on the door' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Head on the door"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Head on the door".

ajoutez une note sur : "The Head on the door"

Note moyenne :        37 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Head on the door".

ajoutez un commentaire sur : "The Head on the door"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Head on the door".

ledl › samedi 4 novembre 2017 - 04:47  message privé !

Je ne sais même plus combien de fois j'ai pu l'écouter. Impossible de s'en lasser. Mais il doit y avoir aussi trop de souvenirs là-dedans...

Richard › vendredi 1 juillet 2016 - 05:44  message privé !

C'est avec celui-ci que tout a commencé pour moi. Ce n'est pas mon préféré de The Cure, loin de là, mais les morceaux sortis en 45 tours ainsi que la verve de " Push " et la mélancolie de " Sinking " font toujours leur petit effet. Sensation madeleine de Proust garantie.

Note donnée au disque :       
stankey › mardi 20 janvier 2015 - 22:26  message privé !

Canot de sauvetage

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 5 décembre 2014 - 06:25  message privé !
avatar

Sinking c'est du Disintegration avant l'heure ça, bien sûr ces belles dégueulinures de synthés moites, qu'en finissent jamais de s'étaler ad gotham, si c'est lourd c'est lourd comme de la ouate (imbibée d'ethernité...mmh? allez, bien sûr qu'elle passe, parce que le souvenir des nuits curesques ravivé permet toute choupinerie !)

Note donnée au disque :       
caténaire › mercredi 3 décembre 2014 - 22:06  message privé !

Quelques lourdeurs oui, cependant après les morceaux comme 'push' et 'Sinking' today bin...y' a quand même le reste ! et oui, aujourd'hui nosta peut être: avec du recul, c'est très chaleureux...un petit coucou dans le temps... un vieux copain boiteux dans la grisaille :)

Note donnée au disque :