Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCanaan › Walk into my open womb

Canaan › Walk into my open womb

19 titres - 91:87 min

  • 1/ The Kanaanian dawn - 2/ Surrounded - 3/ A magic farewell - 4/ The glass shield - 5/ The pride of perdition - 6/ Aurora consurgens - 7/ Walk into my open womb - 8/ Scent of anguish - 9/ Remembrance - 10/ Codex void - 11/ Left - 12/ Heaven - 13/ The rite of humiliation - 14/ Roomaskin - 15/ The Orion conspiracy - 17/ A song for pain - 18/ A new beginning - 19/ Angel nail

enregistrement

Avatara Studio, Milan, Italie, mai et juin 1998; travail supplémentaire au Kanaanian Lair et au Borealia Studio, Milan

line up

Mauro, Matteo, Luca, Tony

remarques

pochette spéciale cartonnée plate

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
cold wave dépressive

‘Walk into my open womb’ est décrit par Canaan comme un ‘manifeste de l’apathie’. Décliné en deux cds, le concept se divise en deux chapitres, l’esclavage et la tromperie. Le livret parle encore d’’autodestruction atteinte au travers d’une isolation volontaire’. Le cadre est posé, comme de coutume, les thèmes du groupe n’ont rien de franchement positif. Comme sur ‘Blue fire’, la musique pourrait se décrire comme une cold wave lente et dépressive influencée tant par Joy division, Cure que My dying bride. Nulle trace d’agressivité, de violence, juste de la résignation. Le désenchantement semble être un concept si familier aux membres de Canaan qu’il en devient presque un élément serein. L’atmosphère sous-terraine et organique est renforcée par l’adjonction de titres purement dark ambient aux sonorités héritées de Lustmord. Bien que très similaire dans sa composition à ‘Blue fire’, ‘Walk into my open womb’ n’en est pas pour autant un clône ; les mélodies ont été suffisament travaillées pour que l’auditeur n’ait pas le sentiment d’entendre deux fois le même disque. Certains morceaux comme ‘Walk into my open womb’ ou’ Remembrance’ incluent même des passages aux tempi plus ‘rapides’.
Le deuxième cd enfonce le clou et balaie tout espoir de lumière dans cet océan de mélancolie. Un voyage très beau, presque sensuel, au cœur de l’essence du concept de spleen qui n’est certes pas conseillé aux dépressifs.

note       Publiée le jeudi 16 janvier 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Walk into my open womb" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Walk into my open womb".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Walk into my open womb".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Walk into my open womb".