Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Sins Of Thy Beloved › Lake of sorrow

The Sins Of Thy Beloved › Lake of sorrow

7 titres - 54:45 min

  • 1/ My Love
  • 2/ The Kiss
  • 3/ Worthy of You- 4/ Lake of Sorrow
  • 5/ Until the Dark
  • 6/ All Alone
  • 7/ Silent Pain

enregistrement

Enregistré au Sound Suite Studio, août 98. Produit pas Terje Refsnes

line up

Anita Auglend (chant), Glenn Nordbo (guitare, chant), Arild Christensen (guitare, chant), Ingfrid Stensland (claviers), Stig Johansen (batterie), Anders Thue (claviers), Ola Aarrestad (Bass) Musicien additionel: Pete Johansen (violon)

remarques

chronique

Styles
metal
gothique
Styles personnels
atmosphérique

Lake of Sorrow est le premier album de The Sins of Thy Beloved, et tout ce que je peux dire c'est que ce groupe a du talent. Mais qu'est-ce qui différencie The Sins of Thy Beloved des autres me demanderez-vous ? Eh bien, c'est tout d'abord l'utilisation de deux claviers, ainsi qu'énormément de violon joué par Pete Johansen. Cet album est également très équilibré entre les parties puissantes et celles plus romantiques et calmes. Les mélodies sont vraiment excellentes et bien travaillées, avec toujours un petit côté douloureux et mélancolique. Les guitares lourdes et lentes qui vous assènent des coups à chaque note, rappellent par moment My Dying Bride. Les vocaux, qu'ils soient féminins ou masculins, sont tous de bonne facture, peut-être que des vocaux masculins clairs auraient été les bienvenus, mais ne faisons pas les fines bouches. La voix féminine est très éthérée, Anita Auglend a vraiment un timbre de voix très intense, à tel point qu'elle me file des frissons. Autre point qui différencie le groupe, le côté grandiloquent qu'on retrouve souvent dans ce genre, même si il existe, n'est pas très prononcé. Après on peut se poser des questions, l'utilisation de deux claviers est-elle réellement nécessaire ? Pourquoi Pete Johansen est seulement un invité alors qu'il joue sur tous les morceaux ? Mais c'est du chipotage, la musique est excellente, variée et dégage un petit quelque chose de folklorique sans doute grâce au violon, alors ne nous plaignons pas. Tous les amateurs du genre devraient y trouver leur compte, et c'est également un bon disque pour découvrir ce style de musique !

note       Publiée le mardi 14 janvier 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lake of sorrow".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lake of sorrow".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lake of sorrow".

empreznor › mardi 6 novembre 2007 - 20:10  message privé !
Autant j'aime Theater of tragedy, Tristania, Epica pour les avoir vu en concert, autant the sins... comme Potters et pleins de gens l'ont dit avant, ça sert juste à lever de perky goth le soir d'Halloween.
Potters field › mercredi 29 août 2007 - 17:44  message privé !
Bon allez, d'accord, on va dire que ça limite un peu... mais là ou je trouvais que theatre of tragedy s'en sortait assez bien, sins of truc se vautre bien comme il faut, niveau impression gothico-kitchenette.
Note donnée au disque :       
illusion › mercredi 29 août 2007 - 17:27  message privé !
Non effectivement, c'est d'assez mauvais goût. Mais malgré tout, il y a comme le dit Eliphas un bon équilibre entre les plans. Ca limite (un peu) l'impression de déluge gothico-metalo-kitsch.
Potters field › samedi 30 juin 2007 - 12:17  message privé !
qui flirte, qui flirte... t'es bien compréhensif. il fait pas que flirter, moi je trouve.
Note donnée au disque :       
illusion › lundi 20 novembre 2006 - 19:47  message privé !
Un album qui flirt avec le mauvais goût sans jamais s'y aventurer totalement.