Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Cure › Concert-the Cure live

The Cure › Concert-the Cure live

cd • 10 titres

  • 1Shake dog shake
  • 2Primary
  • 3Charlotte sometimes
  • 4The hanging garden
  • 5Give me it
  • 6The walk
  • 7One hundred years
  • 8A forest
  • 910.15 Saturday night
  • 10Killing an arab

enregistrement

Enregistré à Oxford et Londres, mai 1984, Angleterre

line up

Andy Anderson (batterie), Robert Smith (chant, guitare), Porl Thompson (guitare, clavier, saxophone), Phil Thornalley (basse), Lol Tolhurst (clavier)

remarques

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
cold wave / new wave psychédélique

Premier album live des Cure, ce disque a été enregistré après la sortie de ‘The Top’. Il inclut des extraits des concerts de Oxford et Londres (5 et 10 mai 1984). Le son y est bon et l’atmosphère assez électrique, du Cure de la grande époque, dynamique et torturé. Les chansons du début comme ‘Killing an arab’, ’10.15 Saturday night’ ou ‘A forest’ y gagnent clairement en puissance, en noirceur et sont bien meilleures que les versions originales. On y découvre également pour la première fois en CD le superbe et poignant ‘Charlotte sometimes’, sorti uniquement en maxi vinyle et totalement inédit en album à l’exception de ce live et de la compilation ‘Staring at the sea’. On peut regretter néanmoins la quasi impasse sur les titres de ‘Faith ‘. Dix titres, c’est bien peu pour résumer six disques, douze auraient été un minimum ; c'est un premier pas honorable malgré tout, alors pourquoi bouder son plaisir ? Ceux qui le peuvent auront néanmoins tout intérêt à se rabattre sur des pirates d'époque comme le 'Pornography tour' moins bons au niveau du son mais plus intéressants musicalement.

note       Publiée le mardi 14 janvier 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Concert-the Cure live".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Concert-the Cure live".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Concert-the Cure live".

SEN › vendredi 4 septembre 2020 - 20:36  message privé !

Cet album a la valeur de mes souvenirs à sa sortie, en ça il vaut plus que tous les live sortie après !

Note donnée au disque :       
vigilante › vendredi 4 septembre 2020 - 18:30  message privé !

A Montpellier même tournée la basse galopait à en faire vibrer tous les gradins, on entendait que ce bruit à la noix, c'était pas mieux. Mais le show déchirait. Voilà je te soupçonne d'avoir laché une boule de trop par pure bienveillance :) et ce blu-ray Cureathon 25 alors ? Il vaut son prix ? J'ai vraiment plus un flèche mais il me le FAUT. Bon quand je vois Trilogy en BR aujourd'hui à 9,00 € je me dis que j'ai le temps hihi.

Richard › vendredi 4 septembre 2020 - 17:57  message privé !

Obsolète ?...quand même :)...différent sans doute. Je persiste et signe à dire que l'incarnation scénique de 84 reste la meilleure même si on ne pense pas nécessairement à elle. Elle allie puissance et émotions. J'ai un peu plus de mal avec certaines sonorités actuelles. La faute peut-être à Gabrels qui se la joue guitar- zero comme sur Wrong Number ou Never Enough. C'est totalement crispant et ça vire comme à Bercy en 2016 en plus de la salle en elle même à la bouillie sonore. Il reste la voix de Smith qui objectivement après ces quatre décennies demeure magique (cf le "Burn" de Glastonbury de 2019).

Note donnée au disque :       
vigilante › vendredi 4 septembre 2020 - 08:41  message privé !

L'édition plus récente d'enregistrements tels que le Reading Festival, le Festival 2005, le Bestival 2011, etc rend ce disque complètement obsolète (et encore je ne me suis pas attaqué au dernier coffret anniversaire avec ses deux playlist de malade, because encore trop cher). Je préfère leur son de maintenant. Même des morceaux moins appréciés comme Wrong Number ont une autre allure. Et puis Open quoi, From The Edge of the Deep Green Sea, Fascination Street, Burn et tout, c'est vraiment une autre dimension même pour des titres plus classiques comme a Forest ou At Night.

Richard › mardi 19 septembre 2017 - 08:03  message privé !

L'intérêt de ce live ? Constater que Robert Smith tenait sans doute son meilleur line up.

Note donnée au disque :