Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Cure › Japanese whispers

The Cure › Japanese whispers

cd • 8 titres

  • 1Let's go to bed
  • 2The dream
  • 3Just one kiss
  • 4The upstairs room
  • 5The walk
  • 6Speak my language
  • 7Lament
  • 8The lovecats

enregistrement

Morceaux enregistrés de 1982 à 1983

remarques

chronique

Styles
gothique
new wave
Styles personnels
cold wave / new wave / pop décalée

Après la grandiose mais quasi suicidaire descente aux enfers de ‘Pornography’, les Cure ne sont plus que l’ombre d’un groupe. L’aventure les a vu se séparer de leur bassiste Simon Gallup et c’est sous forme d’un simple duo accompagné de deux musiciens qu’ils reviennent avec cet étrange petit album, présenté en fait comme une compilation de singles. On peut presque parler de résurrection mais rien ne semble acquis, le groupe paraît évoluer sans véritable repère, sans direction solide, sans même savoir s’il survivra pour de bon. On peut selon moi classer les morceaux de ‘Japanese whispers’ en deux catégories. ‘Just one kiss’, ‘Lament’ et ‘The Dream’ sont encore clairement imprégnés de la tristesse désenchantée des précédents opus, avec un aspect plus new wave au niveau des sonorités. ‘Let’s go to bed’, ‘The upstairs room’ ‘The Walk’, ‘Speak my language’ et ‘The Lovecats’ révèlent une nouvelle orientation que je qualifierais de plus ‘excentrique’. Robert a écrit des morceaux en apparence plus légers et plus pop mais en même temps très décalés et un peu fous dévoilant une certaine aptitude du groupe à ne pas se prendre trop au sérieux ou du moins à aimer délirer (les mauvaises langues prétendaient à l’époque que les drogues n’y étaient peut-être pas étrangères). Quoiqu’il en soit, ‘Japanese whispers’ est certes un album très décousu, tiraillé entre désespoir cold, new wave absurde, voir pop jazzy décalée (‘Lovecats’, ‘Speak my language’) mais malgré tout plutôt bien composé. Les arrangements sont soignés, les sons bizarres à souhait et même si tous les titres ne se valent pas en qualité, l’ensemble est plutôt agréable à l’écoute.

note       Publiée le dimanche 12 janvier 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Japanese whispers" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Japanese whispers".

notes

Note moyenne        41 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Japanese whispers".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Japanese whispers".

allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Oh oui une réédition augmentée et remasterisee serait un régal mais hélas peu probable,

Note donnée au disque :       
ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

Ils devraient se pencher sur une version Deluxe pour celui ci mon Rêves !!!!

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Un Cure mineur selon moi, mais un disque de Cure réserve la plupart du temps des belles surprises… J'adore quand ils font leur cabaret Jazz avec "the Lovecats", et j'avais complétement oublié "Speak my Language" avec une guitare Lead un peu folle (Robert Smith ?). Dans les points négatifs, on a "The Walk" qui est un des plus mauvais titre de leur répertoire (entre Sabrina et Début de soirée).

Note donnée au disque :       
Richard Envoyez un message privé àRichard

Improbable transition entre les atmosphères sombres du passé pas si lointain et les fausses petites joyeusetés à venir. Et le pire, c’est que ceci fonctionne, et plutôt bien ! Smith avait indéniablement du talent. J’imagine juste la tête des fans qui sont passés au printemps 1982 de « Pornography » à « Let’s Go To Bed » à la fin de la même année…Terrible.

Note donnée au disque :       
allobroge Envoyez un message privé àallobroge

Pareil usé jusqu'au trognon ce disque à l'époque et grosse déception qu'il soit pas réédité! Un de leur meilleur.

Note donnée au disque :