Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHBen Harper › Welcome to the cruel world

Ben Harper › Welcome to the cruel world

  • 1994 - Virgin, CDVUS 69 (1 cd)

13 titres - 53:19 min

  • 1/ The three of us 2.35
  • 2/ Whipping boy 5.31
  • 3/ Breakin’ down 4.00
  • 4/ Don’t take that attitude to your grave 4.25
  • 5/ Waiting on an angel 3.53
  • 6/ Mama’s got a girlfriend now 2.29
  • 7/ Forever 3.23
  • 8/ like a king 4.18
  • 9/ Pleasure and pain 3.44
  • 10/ Walk away 3.49
  • 11/ How many miles must we march 3.07
  • 12/ Welcome to the cruel world 5.36
  • 13/ I’ll rise 3.35

enregistrement

Produit par Ben Harper et JP Plunier. Enregistré et mixé par Mika Reid. Enregistré à The convent. Mixé à The Monastery.

line up

Ben Harper (Guitares électriques et acoustiques, Dobro, Weissenborn, voix), Suzie Katayama (violoncelle), John Mcknight (basse, accordéon), Don Deadrick (batterie et percussions) ; Mutonic four (chœurs) ; Richard Cook (Illean pipe) ; Gail deadrick (piano 13) ; Rock Deadrick, Jelani Jones, Kevin Williams, Clyde Allen (Choeurs 13)

chronique

Styles
blues
folk

The three of us… voilà une petite instrumentale acoustique magnifique et touchante, on entend le frottement des doigts sur les cordes… une mélodie de guitare folk douce et triste, merveilleuse de doigté, et les larmes plaintives de l’étrange Weissenborn… vous savez : ces guitares rectangulaires que l’on place sur ses genoux, et que l’on fait pleurer avec un bottle neck. Cette petite merveille de 2 minutes 35 porte déjà en elle toute la tendre finesse de l’auteur, sa délicatesse, sa mélancolie. Nous voilà dès à présent pris par la pureté sincère de Ben Harper, et pourtant : sa voix, cette voix douce et claire, chargée de musique et d’histoires à raconter, mais aussi à dénoncer, ne s’est même pas encore faite entendre. Comme beaucoup, Ben harper chante la souffrance, qu’elle soit quotidienne, culturelle, intime ou propre à tout un peuple. Comme beaucoup, mais d’abord comme personne. «Like a King» sur le martyr américain Rodney King est une espèce de blues marqué de rythme, à la mélodie reptile, un peu hypnotisante et vaudou, derrière laquelle le son vibrant du Weissenborn et les chœurs sombres ajoutent densité et feeling. La reprise blues «Whipping boy» est époustouflante, et rassurez-vous : moi non plus je n’aime pas le blues. Mais Ben Harper, s’il porte dans sa voix et ses mots, dans sa musique et ses rythmes une culture forte et marquée, est aussi bien au-delà du simple genre, à l’instar d’un Buckley, d’un Simon ou d’un Bashung. Et même lorsque sa musique, à de rares reprises, prends des accents dansants et joyeux auxquels il est d’ailleurs difficile de résister tant la rythmique, le toucher pincé de la guitare, la basse ronflante et le chant si vivant nous entraînent, Ben Harper chante encore la souffrance et le drame : ainsi «Breakin’ down» au titre sans appel, la très étrange square country «Mama’s got a gilfriend now» ou «How many miles…». Le morceau titre aligne les talents de l’artiste en une poignante pièce folk/blues, plaintive, lente, dans laquelle sa voix, son Weissenborn pleurant, son sens de la note gémissante, sa sincérité absolue touchent l’auditeur au plus profond. Un peu bluesman, oui, folk… mais Ben Harper est surtout un faiseur de miracle, car dans ce premier album viendront «Waiting on an angel», «Forever», «Pleasure and pain», une ballade acoustique ou le seul Weissenborn s’adjoint la gravité du violoncelle, l’atmosphère nuageuse de l’Illean pipe, «Walk away» et le somptueux «I’ll rise», où suffisent un piano, un chœur de quatre compères aux allures de gospel et la voix de velour d’Harper… autant de joyaux purs, d’une clarté, d’une mélancolie, d’un feeling et enfin d’une sobriété absolument remarquables. Une voix, une guitare, à écouter sous la lune des larmes dans les yeux… en se disant qu’ainsi, ça ira mieux demain…

note       Publiée le dimanche 12 janvier 2003

partagez 'Welcome to the cruel world' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Welcome to the cruel world"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Welcome to the cruel world".

ajoutez une note sur : "Welcome to the cruel world"

Note moyenne :        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Welcome to the cruel world".

ajoutez un commentaire sur : "Welcome to the cruel world"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Welcome to the cruel world".

zugal21 › lundi 16 juin 2014 - 22:16  message privé !

Bienvenue dans un Monde Cruel et Impitoyable

Slugbait › lundi 5 septembre 2005 - 20:17  message privé !
je parlais du disque, bien entendu!
Sheer-khan › lundi 5 septembre 2005 - 19:15  message privé !
avatar
Tu es prié de t'exprimer autrement quand tu commentes un disque. "Au bucher" ne me semble pas très adapté, merci.
Slugbait › lundi 5 septembre 2005 - 18:40  message privé !
et "like a king", quelle fessée !!! punition ultime...
Slugbait › lundi 5 septembre 2005 - 18:39  message privé !
je supporte pas ce mec, et encore moins sa musique... au bucher...