Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCephalic Carnage › Exploiting dysfunction

Cephalic Carnage › Exploiting dysfunction

66 titres - 74:02 min

  • 1/ Hybrid - 2/ Driven to insanity - 3/ Rehab - 4/ Observer to the obliteration of planet earth - 5/ On six - 6/ Cryptosporidium - 7/ The ballad of moon - 8/ 9 Ft. of smoke - 9/ Warm hand on cold night (a tale of onesomes) - 10/ Invertus indica (the marijuana convictions) - 11/ Molestandos plantas muertos! - 12/ Eradicate authority - 13/ Paralysed by fear - 14/ Exploiting dysfunction

enregistrement

Enregistré aux Festival studios de Kenner (LA) par Keith Falgout.

line up

Lenzig (Chant), John (Batterie), Zac (Guitare), Steve (Guitare), Jawsh (Chant, Bass)

Musiciens additionnels : L. Ben Falgoust Ii (voix [4]), Kirk Windstein (voix [8])

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
death metal/grindcore

Cephalic Carnage c'est du death metal technique, et bien plus en fait. Là où la plupart des groupes se contentent d'utiliser uniquement leur habileté pour nous en mettre plein les oreilles, Cephalic Carnage intègre des plans jazzy, grind, et autres folies afin de nous dérouter sans cesse, mais la base reste un death brutal et technique qui fait bouger la tête. Cet Exploiting dysfunction est vraiment un excellent album, qui a comme principal atout la surprise. Dès le premier titre (Hybrid), la couleur ou plutôt les couleurs sont annoncées, ça commence avec du grind, enchaîne sur du death et puis paf, un peu de jazz, ça part dans tous les sens mais reste toujours très accrocheur. Les vocaux peuvent être criés de manière grind ou de façon plus gutturale façon death. En terme de technique, rien à redire, le batteur maîtrise comme une bête (écoutez la chanson Cryptosporidium), les guitaristes ne sont pas en reste non plus, mais comme chacun le sait, ce n'est pas la technique qui fait un bon groupe, mais bel et bien sa créativité. De ce côté là, rien à redire, créatifs, ils le sont ! Tous ceux qui apprécient Cryptopsy devraient sans aucun doute aimer Cephalic Carnage !

note       Publiée le vendredi 3 janvier 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Exploiting dysfunction" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Exploiting dysfunction".

notes

Note moyenne        15 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Exploiting dysfunction".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Exploiting dysfunction".

vargounet › vendredi 18 mai 2018 - 19:20 Envoyez un message privé àvargounet

Il passe encore très bien cet album. Mais je dois admettre que depuis que j'ai découvert WICKED INNOCENCE il a perdu un peu en impact vu qu'ils font exactement ce que faisaient la bande de tarés sus-cités 5 ans plus tard. Reste un cd très foufou, un batteur très très porc de technique et une bonne ambiance.

Note donnée au disque :       
saïmone › lundi 2 décembre 2013 - 13:31 Envoyez un message privé àsaïmone
avatar

Ou celui là peut être. C'était pas mal, cette époque, l'an 2000 et tout

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › vendredi 19 juin 2009 - 13:49 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

une de mes pochettes préférés. et une perle de brutal death à la masse

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › dimanche 10 août 2008 - 13:07 Envoyez un message privé àPowaviolenza
avatar
Réécoute, ça fait bien 5 ans que je l'ai pas sorti... Ca passe toujours aussi bien, même si les ficelles dégoulinent un peu plus - disons qu'elles sont tellement occultées par la fumée et le Brutal Truthisme ambiant que ça passe comme du petit lait (paternel) !
Note donnée au disque :       
Potters field › samedi 1 décembre 2007 - 12:18 Envoyez un message privé àPotters field
decouvert ça hier soir chez des potes. putain, c'est bon comme tout.
Note donnée au disque :