Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCoprofago › Genesis

Coprofago › Genesis

9 titres - 36:11 min

  • 1/ Time zero
  • 2/ Chaos
  • 3/ La idea de borde
  • 4/ The domain of logic
  • 5/ Human nature
  • 6/ Back to corporeal state
  • 7/ Nailed race
  • 8/ Empty creature
  • 9/ The ghost inside

line up

Pablo alvarez (guitare, chant), Sebastian Vergara (guitare, chant), Marcelo Ruiz (batterie), Rodrigo Castro (basse fretless)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
experimental

Des tarés. Voilà ce à quoi me fait penser Coprofago. En effet, dans le genre barré, ces gars là ne sont pas les derniers de la classe. Signés sur le très jeune (et audacieux !) label Sekhmet, nos amis chiliens se voient ainsi s'ouvrir une éventuelle reconnaissance amplement méritée ! Car la musique de Coprofago force le respect. Imaginez un Meshuggah en pleine forme, boosté au brutal death, et mélangeant des parties de purs violence avec des breaks free jazz ! Bizarre non ? En tout cas, les premières écoutes choquent un peu, mais c'est petit à petit que ces breaks se révèlent peu à peu, jusqu' à finir par être une pièce maîtresse du morceau. Tout autour de cela se bâtit une musique très difficile à décrire. On a l'impression que chaque zicos jour seul dans son coin ses parties ultra technique, le tout formant un magma sonore terriblement violent et martial. Les riffs sont ainsi hyper saccadés, les tempos sont vraiment très très technique (Meshuggah encore ?). D'ailleurs la prestation des musiciens est réellement époustouflante de technique et d'intelligence. Solos jazzy, tapping, breaks rythmiques démentiels, on en prend vraiment plein la gueule. Tout cela étant utilisé d'une manière très personnelle afin de créer un univers musical particulier, que personne encore n'avait exploré. Un monde ultra violent, chaotique, où l'esprit est rudement malmené en quelque sorte. Tenter d'extraire un morceau de cet album est relativement difficile, tous sont uniques et ne véhiculent pas le même message. Cependant, on retiendra le mortel "La idea de borde", "Back to corporeal state" en fait constituée d'un très long solo de basse fretless sur fond de claviers, la très death metal "The ghost inside", ou tous les autres titres en fait... Notons également le gros travail de déstructuration rythmique, que ce soit au niveau de la batterie, des guitares, ou du chant (hardcore/death), renforçant encore l'originalité et l'innovation récurrente au combo. Bref, une très grosse surprise de fin d'année pour ma part... Pour les auditeurs ouvert seulement !

note       Publiée le mercredi 1 janvier 2003

partagez 'Genesis' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Genesis"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Genesis".

ajoutez une note sur : "Genesis"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Genesis".

ajoutez un commentaire sur : "Genesis"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Genesis".

NevrOp4th › lundi 5 septembre 2011 - 19:04  message privé !

Tiens tiens, quelqu'un sait par hasard si ce groupe fait encore des choses? Pas un album sortis depuis 2005 ...

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › mardi 1 décembre 2009 - 10:20  message privé !

Pareil que Tit ce disque est un chef d'œuvre, il tourne tout le temps pour allez au boulot en ce moment. Masterpiece!

Note donnée au disque :       
tit in furS › samedi 26 juillet 2008 - 09:42  message privé !
Le meilleur de Coprofago. Ce "Genesis" est un vrai chef d'oeuvre.
Note donnée au disque :       
noar › jeudi 22 février 2007 - 19:06  message privé !
A sa sortie j'étais un peu méfiant des comparaisons "for fans of cynic, Meshuggah..." Bon Meshuggah j'aime pas mais Cynic, Athesit, Pestilence, Sadist et consorts ce sont les années dorées d'une époque révolue et la chronique cerne très bien l'album. A mi chemin entre le death à l'ancienne avec des riffs et rythmiques que DEATH n'aurait pas renié et le côté virtuose et technique d'envolées free jazz, de breaks planants mélodiques et instrumentaux se rapprochant vraiment d'un jazz fusion à la Gordian Knot.. Les mecs en ont sous le manche et mettent le tout au service d'excellentes compos qui recélent toutes leur point fort; le petit truc qui déchire. Les parties de basses sont proprement hallucinantes, la batterie en met partout avec des ryhtmes tarabiscotés, juste trop triggé c'est tout. Le tout est parsemé de solis magnifiques et les accélérations rythmiques font vraiment plaisir. Je m'arrête là mais ce genre d'album fait super plaisir!!
Note donnée au disque :       
nicliot › jeudi 21 décembre 2006 - 20:22  message privé !
* [http://www.youtube.com/watch?v=0RcDMNi9Gpc]
Note donnée au disque :