Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKing Crimson › On Broadway 1995

King Crimson › On Broadway 1995

23 titres - 113:03 min

  • 1/ Conundrum (1:57) - 2/ Thela Hun Ginjeet (6:43) - 3/ Red (6:29) - 4/ Dinosaur (7:16) - 5/ Vrooom Vrooom (4:48) - 6/ Frame by Frame (5:10) - 7/ Walking on Air (5:28) - 8/ B'Boom (5:35) - 9/ Thrak (6:31) - 10/ Neurotica (4:34) - 11/ Sex, Sleep, Eat, Drink, Dream (4:58) - 12/ People (6:14) - 13/ One Time (5:55) - 14/ Indiscipline (7:16) - 15/ Improv : Two Sticks (2:02) - 16/ Elephant Talk (4:17) - 17/ Prism (3:56) - 18/ The Talking Drum (2:59) - 19/ Larks' Tongues in Aspic Part Two (7:27) - 20/ Three of a Perfect Pair (4:22) - 21/ Vrooom (3:54) - 22/ Coda : Marine 475 (2:41) - 23/ Fearless and Highly THRaKked (2:31)

enregistrement

The Longacre Theatre, New York City, USA, 20-25 novembre 1995

line up

Adrian Belew (chant, guitare), Bill Bruford (batterie, percussions électroniques), Robert Fripp (guitare, soundscapes), Trey Gunn (touch guitar), Tony Levin (basse, chapman stick), Pat Mastelotto (batterie)

chronique

Évidemment, initiée au moment de la formation en double trio du King Crimson nouveau, la formule du Club allait pouvoir tirer parti de l'abondance du matériel non négligeable enregistré par cette dernière incarnation (cet "On Broadway" est d'ailleurs un double CD), ainsi que jouir d'une qualité sonore optimale. C'est bien simple : en comparaison, cette nouvelle livraison bouffe toute crue le double live officiel paru en 1995, "B'Boom - Official Bootleg Live in Argentina". Sur ce disque, le groupe faisait ses premiers pas sur scène après une dizaine d'années d'inactivité, chose que le groupe n'est pas parvenu à trahir lors de sa prestation mais qu'il eut tout de même l'honnêteté de livrer tel quel. Le jeu était souvent mal assuré et manquait de réelle conviction. "B'Boom" avait des airs mollassons par bien des côtés. C'était le témoignage en concert d'un tour de chauffe, d'une mise en jambes. Sur cette première double publication du King Crimson Collector's Club, le double trio est une affaire parfaitement rodée, et tout tient en place très très vite. Pat Mastelotto et Bill Bruford ont considérablement affiné le jeu polyrythmique sur lequel le groupe tout entier repose, que ce soit lors d'interprétation en solo ("Conundrum" ou "Prism" de Pierre Favre, rejoints par Adrian Belew) ou pendant les titres du répertoire. Avec le "Live at Mexico City 1996", uniquement disponible pour un temps limité par téléchargement sur le net, ce set est sans équivoque celui qui donne l'image la plus fidèle et la plus pertinente de toute l'intensité que nos six musiciens sont arrivés à traduire sur scène. D'ailleurs, ces deux concerts firent l'objet d'une publication officielle ultérieure et condensée sous l'intitulé "Vrooom Vrooom" en 2001. Incandescent et d'une rare densité, tout cela reste paradoxalement tempéré, une fois n'est pas coutume, par la précision cristalline et la brillance du détail de l'enregistrement, empêchant au disque d'atteindre les sommets d'urgence bouillonnants auxquels il prétend.

note       Publiée le jeudi 19 décembre 2002

partagez 'On Broadway 1995' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "On Broadway 1995"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "On Broadway 1995".

ajoutez une note sur : "On Broadway 1995"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "On Broadway 1995".

ajoutez un commentaire sur : "On Broadway 1995"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "On Broadway 1995".