Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHegemon › By this, I conquer

Hegemon › By this, I conquer

9 titres - 44:17 min

  • 1/ Warfare unleashed
  • 2/ The rise of the empire of mine
  • 3/ My breath as a blade
  • 4/ Stigmata
  • 5/ Immisericors
  • 6/ Intrelude
  • 7/ No glory for traitors
  • 8/ I never felt a pain that was not pleasure
  • 9/ By this, I conquer

enregistrement

Enregistré du 24 août au 8 septembre 2002 au Tymix Studio

line up

N (chant), J.B (guitare), F (guitare), A (basse), Kezys (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Pour une première production, Dysphorie Records fait vraiment très mal. Hegemon nous sort ici son deuxième album et le sytle est encré dans le black brutal sans compromis. Dès quon introduit le CD dans la chaine, une chose vous scotche, c'est le son, vraiment très très puissant. Ensuite, le deuxième gros point fort de l'album vient du chant, alternant vocaux criards massifs, bien extrêmes et très haineux, avec du chant typiquement death bien profond et guttural comme il se doit. Sur le plan musical, tout démarre avec un premier titre dans un style se rapprochant des groupes de black suèdois comme Dark Funeral ou Setherial, donc très très bourrin. La suite, quant à elle, est plus diversifiée avec par moment, même, quelques touches de guitares sèches rappelant d'autres suèdois, Dissection. Les changements de rythmes et de parties sont présents, il ne s'agit pas d'enchainements de blasts s'enchainant à d'autres parties de blasts, non, l'album n'est pas linéaire, on ne ressent aucune monotonie. La formation possède un bon bagage technique mais surtout, elle maitrise toutes les composantes de sa musique. Les compos sont de bonne qualité, accrocheuses, avec une préférence pour "Stigmata", "The rise of the empire of mine" et "Warfare unleashed", mais il manque ce petit quelque chose qui fait passer un excellent album au rang de chef d'oeuvre. On ne va pas non plus faire la fine bouche, des albums comme ça, j'en redemande ! Et comme le dit la publicité annonçant l'album : "9 titres de black metal guerrier et sans concession. Une production puissante au service d'une musique maitrisée et dévastatrice." Et bien voilà, c'est exactement ça !!!

note       Publiée le lundi 9 décembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "By this, I conquer".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "By this, I conquer".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "By this, I conquer".

archeron › samedi 14 janvier 2006 - 22:52  message privé !
ça fait presque 4 ans qu'il est sorti, celui là. qqn sait si le groupe existe encore ?
Note donnée au disque :       
R_ONE › samedi 14 janvier 2006 - 22:00  message privé !
Arrgg, reecouté hier, et putain, toujour aussi bon !!! Ca blast quand y faut, y'a de sputain de riff, le chant est super, les mec sont bien a leur place, les morceaux sont intelligent, y'a de l'ambiance, c'est exellent !!!
Note donnée au disque :       
archeron › samedi 14 janvier 2006 - 16:32  message privé !
Acheté hier, et ben je dis COCORICOOO !! Excellent ! Si j'avais pas su qu'ils étaient français, j'aurais dis que c'était un putain de bon album de black suédois, et ce n'est pas un petit compliment. Morceaux bien travaillés, inspirés, violents comme il faut, avec assez de breaks et de variations pour ne jamais être lassants, bonne prod', alternance de voix profondes façon death métal et purement black, tout pour plaire ! Pas vraiment original, mais très très bon. Certains passages font clairement penser à Dissection ou à Dark Funeral, quelles références ! Soutenons la scène française !!!!
Note donnée au disque :       
willow › lundi 24 mai 2004 - 16:55  message privé !
bah merde , j'ai plus rien a ajouter vous avez deja tous dit !!!! ma note montre trés bien ce que je pense de cette album
Note donnée au disque :       
microbe666 › jeudi 29 avril 2004 - 22:36  message privé !
parfait pour moi
Note donnée au disque :