Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Paper Chase › Cntrl-Alt-Delete-U

The Paper Chase › Cntrl-Alt-Delete-U

  • 2001 • Divot DVT020 • 1 CD

5 titres - 60:03 min

  • 1/ Press Any Key to Continue [part one, two and three] (4:56)
  • 2/ This is The Return of The Don't Talk Backs (4:26)
  • 3/ And As Long As I Have Fishes to Feed You (7:06)
  • 4/ Who Can Deny How Delicious It Tastes ? (4:30)
  • 5/ ... The Unopened Email to God (39:05)

enregistrement

The Nomad Studios, The Paper House, Denton, Texas, USA, 2001

line up

Bobby Weaver (basse), Aaron Dalton (batterie), John Congleton (guitare, voix, percussions, piano, bande magnétique, violoncelle), Chris Godbey (claviers), Mike Sanger (percussions), Constable Potter (guitare acoustique)

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
rock alternatif
Styles personnels
post rock

Nouvelle formation estampillée post rock - bien qu'elle n'ait rien de commun, par exemple, avec la musique d'un groupe comme Tortoise, ce quatuor américain joue toutes griffes dehors à grand renfort de rythmes appuyés, des guitares tranchantes et une voix aussi lunatique que crispante. Sur ce disque d'un nihilisme évident, The Paper Chase a visiblement un oignon à peler avec Dieu puisqu'Il est la cible principale de ces textes acérés, caustiques mais aussi, avouons le, profondément malades. Le salut résiderait-il dans la source même de tous nos maux ? Car, après tout, l'homme n'est-il pas aujourd'hui livré à lui-même dans un monde qui l'exclut à tort et à travers ? Son errance n'est-elle pas à l'origine de cette perte totale d'identité qui nous rend tous aussi fragiles que susceptibles ? "Cntrl-Alt-Delete-U" - rien que le titre résume parfaitement à lui seul le credo de nos sociétés consuméristes - ne propose pourtant aucune réponse, aucune alternative, aucune piste. C'est un exutoire de plus où la détresse de l'homme se fait violence et s'agite pour hurler son désir de retrouver une place, quelle qu'elle soit, sur l'échiquier de nos tristes vies. Le disque débute très sobrement par la mise en route d'un Mac et quelques accords de guitares acoustiques sur lesquels le murmure d'une voix nous apprend que beaucoup de gens aimeraient être à la place du Tout Puissant, mais que beaucoup se refusent à admettre que c'est tout simplement impossible. Une contradiction de plus qui alimente le cercle vicieux dans lequel nous nous sommes enfermés. Les voix délurées, les hurlements guitaristiques, les rythmiques plombées, les accords de piano entêtants que l'on trouvait déjà chez Cheer Accident, mais aussi les montages audio, les dialogues rafistolés, les bidouillages électroniques et l'interminable lithanie (plus de trente minutes tout de même !) d'un Dieu qui confesse sa haine pour le soleil en raison de son aspect incontrôlable ; voilà le menu d'un disque définitivement à part, on ne peut plus déconcertant et intriguant.

note       Publiée le dimanche 8 décembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Cntrl-Alt-Delete-U".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cntrl-Alt-Delete-U".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cntrl-Alt-Delete-U".