Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCorona Borealis › Corona Borealis

Corona Borealis › Corona Borealis

cd • 16 titres

  • 1Cantus paganus (n'aven tan dansa)
  • 2Tourdion
  • 3Bordeaux
  • 4Rencontre à St.Chartier
  • 5Morning song
  • 6Molendinar
  • 7Tristans lament
  • 8La Rotta
  • 9Non puesc sofrir qua la dolor
  • 10Ouvrez moi la porte
  • 11Chaconetta tedesca
  • 12The pretty harvestress
  • 13Bay of Douarnenez
  • 14Stella splendens
  • 15Tir na n'og
  • 16Bjorgvindans

enregistrement

Grieghallen studio, Bergen, 1998-99. Le titre 8 a été enregistré sur un DAT à Shimmering recordings. La première partie du titre 4 a été enregistrée en concert à Bergen

line up

Kristian Nordeide (flûtes, harpes celtiques et médiévales, lyre, hurdy gurdy, bagpipes, vielle, percussions), Ronny Hovland (guitare, percussions, harpe juive), Slava (flûtes, bagpipes), Ekaterina Lojkomoeva (violon), Vadik Mitrofanov (luth), Igor Lisov (percussions), Asbjorn Sundal (percussions), Remi Andersen (percussions, verres à vin)

remarques

side-project médiéval de Aeternus

chronique

Styles
folk
Styles personnels
musique médiévale instrumentale

La chose est bien connue, contre toute attente, nombreux sont les musiciens de la scène métal qui partagent un engouement certain pour la culture médiévale. C’est assurément le cas de Kristian Nordeide et Ronny Hovland (Aeternus) qui ont décidé de pousser le concept jusqu’au bout et d’interpréter un album de musique du Moyen-Age, purement acoustique. Force est de reconnaître qu’ils ont fait les choses avec soin, étudiant avec précision les sonorités de chaque instrument, n’hésitant pas à en construire eux-même (la cornemuse, par exemple) pour les besoins des enregistrements. La passion se transforme alors en magnifique voyage à travers le temps. Contrairement aux groupes comme Corvus Corax ou Cornix Maledictum qui optent pour une approche plus sauvage et percussive, Corona Borealis a choisi de reprendre des thèmes connus (‘Stella splendens’, ‘La Rotta’,etc) et de privilégier des atmosphères plus douces. Le résultat est des plus convaincant ; il suffit de fermer les yeux et de se laisser emporter au cœur de la vie moyen-âgeuse, du marché à la taverne en passant par la fête du village et le long des routes au son des vielles, tambours, harpes, flûtes, violon, le tout soupoudré d’une pincée de guitare folk. Vous l’aurez compris, ‘Corona Borealis’ est une belle odyssée instrumentale vers nos
racines médiévales.

note       Publiée le vendredi 6 décembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Corona Borealis".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Corona Borealis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Corona Borealis".

Wotzenknecht › samedi 1 décembre 2007 - 17:36  message privé !
avatar
hé bé voila, suffisait de fouiller ! merci 'suisse !