Vous êtes ici › Les groupes / artistesTAmon Tobin › Supermodified

Amon Tobin › Supermodified

cd • 12 titres • 67:15 min

  • 1Get Your Snack On04:22
  • 2Four Ton Mantis04:45
  • 3Slowly05:37
  • 4Marine Machines05:45
  • 5Golfer Vrs Boxer06:17
  • 6Deo06:44
  • 7Precursor04:39
  • 8Saboteur05:18
  • 9Chocolate Lovely06:03
  • 10Rhino Jockey07:28
  • 11Keepin' It Steel [The Anvil Track]04:29
  • 12Natureland05:48

enregistrement

Brighton, Angleterre, 1999

line up

Amon Tobin (samplers)

remarques

chronique

Styles
electronica
jungle
trip hop
Styles personnels
big beat > intelligent dance music

Après deux ans de silence et un très réussi "Permutation", notre Ayrton Senna de l'électro revient avec un album aussi explicite que sa pochette. Sombre, intriguant, et surtout ultradifférent (voir titre). Tobin prend les rythmes à bras le corps et les rend plus assourdissants que jamais, donnant à sa musique un impact immédiat que ses productions précédentes n'affichaient pas. Elles ne sont pas pour autant devenues moins compliquées. Bien au contraire. Nous ne retrouvons presque plus rien de l'esthétique drum n'bass qui avait fait sa renommée mais sa patte de producteur avisé fait encore des étincelles, Tobin se montrant le seul capable aujourd'hui à réaliser des titres d'une telle consistance et d'une telle homogénéité à partir de bribes épars. "Get Your Snack On" est un ambassadeur de premier choix, un titre accrocheur en diable, qui fait mesurer toute l'ampleur du profond changement. Plus loin, "Slowly" a des airs de piécette instrumentale trip hop que même Massive Attack se montrerait bien incapable de conçevoir. Mais on le disait, "Supermodified" est l'album le plus introspectif d'Amon Tobin. Et si "Golfer vrs Boxer" est peut-être le seul titre à évoluer sur un pattern drum n'bass une fois encore générée par un sample judicieux et que l'on croyait relégué aux oubliettes, il ne peut dissimuler l'inquiétante atmosphère qui la constitue. Rythmique mis à part, le menaçant "Marine Machines", l'abstrait "Precursor", le pseudo acoustique "Saboteur", le sourd et destroy "Rhino Jockey" atomise les plans de faiseurs poseurs de Prodigy et les pousse à remanier leur copie. "Keepin'It Steel (the Anvil track)" et plus encore "Natureland", ses flûtes, ses clochettes et son clavier électrique, réaffirment que Tobin n'en abandonne pas pour autant son amour pour une certaine forme de jazz dont, quelque part, il en incarne le prolongement moderne et électronique. Dans un monde idéal où les étoiles ne meurent jamais, une étroite collaboration avec Amon Tobin aurait constitué une nouvelle et logique étape dans la carrière polymorphe de Miles Davis.

note       Publiée le jeudi 5 décembre 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Supermodified" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Supermodified".

notes

Note moyenne        25 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Supermodified".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Supermodified".

Gros Bidon Envoyez un message privé àGros Bidon

Doucement le génie, on n'arrive pas à suivre tes créations... Laisse nous le temps de nous habituer à tes sons et rythmes déroutants. Ha merde, cet album date de 2000 ! J'écoutais quoi en 2000 pour t'avoir manqué ? Nous sommes en 2022 et si ce disque venait de sortir j'en aurais fait un étendard du meilleur de la musique moderne. Mais 2000, tu déconnes, comment voulais-tu que l'on t'écoute ? Slowly on te dit !

Note donnée au disque :       
zamolxis Envoyez un message privé àzamolxis

Trip-hop luxuriant, lounge de science-fiction, IDM flêmasson, jazz molesté, piochez. En tout et pour tout, électro éphémère.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo Envoyez un message privé àE. Jumbo

J'avais bien accroché à la découverte, puis sans doute un peu trop tiré dessus avant de le ranger... Et en y retournant, le constat s'impose : über-poutrifiant, rien de moins ! Comme quelqu'un l'a dit plus bas, chaque note est à sa place, c'est groovy, c'est profond... Les ambiances sont très variées, ça va du jazz sucré au big beat en passant par l'abstraction menaçante ("Marine Machines", mon petit préféré).

Note donnée au disque :       
Jacques Capelovici Envoyez un message privé àJacques Capelovici

Après plusieurs écoutes je le trouve vraiment très agréable celui-ci. Intelligent, frais, fluide, subtil, varié, cool... ouais, je sens qu’il va tourner un bon moment…

saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
avatar
proggy ?
Note donnée au disque :