Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMarillion › Made again

Marillion › Made again

  • 1996 • Intact RAW DD111 • 2 CD

12 titres - 64:45 min

  • 1/ Splintering Heart (6:32)
  • 2/ Easter (6:26)
  • 3/ No One Can (4:43)
  • 4/ Waiting to Happen (5:08)
  • 5/ Cover My Eyes [Pain and Heaven] (4:05)
  • 6/ The Space... (6:34)
  • 7/ Hooks in You (3:01)
  • 8/ Beautiful (5:34)
  • 9/ Kayleigh (4:03)
  • 10/ Lavender (4:18)
  • 11/ Afraid of Sunlight (6:54)
  • 12/ King (7:27)
  • 13/ Bridge (3:25)
  • 14/ Living with the Big Lie (6:47)
  • 15/ Runaway (4:45)
  • 16/ Goodbye to All That (0:40)
  • 17/ Wave (1:21)
  • 18/ Mad (1:23)
  • 19/ The Opium Den (2:37)
  • 20/ The Slide (4:09)
  • 21/ Standing in the Swing (2:11)
  • 22/ Hard as Love (6:57)
  • 23/ The Hollow Man (4:32)
  • 24/ Alone Again in the Lap of Luxury (6:43)
  • 25/ Now Wash Your Hands (1:14)
  • 26/ Paper Lies (5:33)
  • 27/ Brave (8:38)
  • 28/ The Great Escape (1:17)
  • 29/ The Last of You (2:42)
  • 30/ Fallin' from the Moon (3:27)
  • 31/ Made Again (5:24)

enregistrement

titres 1 à 6 : Hammersmith Odeon, Londres, Angleterre, 29 septembre 1991 - titres 13 à 31 : La Cigale, Paris, France, 29 avril 1994 - titres 07 à 12 : Ahoy Sportspalace, Rotterdam, Hollande, 29 septembre 1995

line up

Steve Hogarth (chant), Steve Rothery (guitares), Mark Kelly (claviers), Pete Trewavas (basse), Ian Mosley (batterie, percussions)

remarques

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
néo-prog

"Made Again" est à la période Hogarth de Marillion ce que "The Thieving Magpie" est à la période Fish. À savoir un compte rendu en concert issus de dates différentes (1991, 1994 et 1995) sensé immortaliser les prestations du groupe en présence de son emblématique chanteur. Et comme "La Gazza Ladra", un des disques de ce double set reproduit en intégralité un album devant un public conquis d'avance. Ce fût "Misplaced Childhood" autrefois. C'est "Brave" cette fois-ci. Dans un cas comme dans l'autre, et comme c'est trop souvent le cas avec les albums en concert, les prestations présentées ici n'ont pas de quoi susciter un quelconque enthousiasme débordant. Les plus curieux s'aventureront par hasard sur le disque, histoire de voir ce que deviennent "Kayleigh" et "Lavender" dans la bouche de Hogarth, mais comme dans bien des cas, "Made Again" n'est que prétexte à une petite pause carrière, le temps pour le groupe de revenir de ses désillusions, de ses projets annexes (H, Iris, The Wishing Tree, John Wesley) et de se remettre sérieusement en recherche d'un nouveau label prêt à l'héberger.

note       Publiée le lundi 25 novembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Made again".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Made again".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Made again".