Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDanzig › I

Danzig › I

cd • 10 titres • 40:57 min

  • 1Twist of Cain
  • 2Not of this World
  • 3She Rides
  • 4Soul on Fire
  • 5Am I Demon
  • 6Mother
  • 7Possession
  • 8End of Time
  • 9The Hunter
  • 10Evil Thing

enregistrement

Produit par Rick Rubin. 1987-1988, Atlantic Recording Studios & Chung King Metal (New York City).

line up

Chuck Biscuits (batterie), John Christ (guitares), Glenn Danzig (vocaux), Eerie Von (basse)

remarques

chronique

Styles
rock

Ce premier album de l'Evil Elvis suivant la période post-Misfits, post-Samhain est un changement radical dans la carrière du sus-nommé. Il va donner libre cour à sa passion pour le rock & roll même si ce sera caché au début sous des aspects heavy-metal. Car c'est bien là ce que ce disque est vraiment : un bon album de rock-metal... tous les riffs sont emprunts de cette énergie moite et sourde qui fait bouger les foules et peur aux grand-mères, le classique concept guitare (une malgré les effets studio), basse, batterie et un front-man charismatique (on pourra dire ce que l'on veut Glenn Danzig n'a pas son pareil au niveau charisme même si ça tire de temps en temps vers le ridicule... Ne lui dites pas si vous le croisez, il est bien plus costaud que moi !) fonctionne ici à merveille. Pas de fioritures. Juste de l’énergie brute et du groove.
De nombreuses personnes sont persuadées que Glenn est le meilleur chanteur de métal qui soit. Ça se discute mais on ne peut lui nier un certain talent, et ses inspirations sont amusantes aussi bien que pas si éloignées que ça de la vérité (peut-être est-ce pour cela qu'il s'en décrit à corps et à hurlements) : Elvis Presley, Jim Morisson, Roy Orbisson... Là où le bas blesse à mon avis c'est au niveau des lyrics qui, s'il sont fort appréciables lorsqu'on a douze ou treize ans, deviennent un peu... cheesy... avec le recul. "Appelez moi le chasseur, c'est mon nom (...) tu es prisonnière de mes désirs" j'en passe et des meilleures. Cela n'enlève cependant rien au plaisir immense que j'éprouve à l'écoute de cet album emblématique de ma jeunesse perdue lorsque je braille à cœur perdu devant ma stéréo "Am I demon, I Need to know, Yeah !" en prenant l'air méchant. Quiconque ne se laissera pas envoûter par "Soul on Fire" ou ne bougera pas sa tête d'avant en arrière sans s'en rendre compte avec "She Rides" est soit sourd soit... sourd !

note       Publiée le lundi 11 novembre 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Dioneo
  • (N°6)
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "I" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "I".

notes

Note moyenne        29 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "I".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "I".

GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Pas mal écouté les premiers albums depuis le début de la semaine... Comme toute les bonnes choses, il ne faut pas en abuser pour savoir les apprécier sur la durée. Un groupe unique au son intemporel (parlerait-on encore de Black Sabbath s'ils avaient été contemporains de la bande à Iommy ? C'est une idée complétement absurde, c'est bien pour cette raison que je me permets de l'exprimer).

Note donnée au disque :       
Kissthecatconcept Envoyez un message privé àKissthecatconcept

Un de mes albums préférés à écouter sous la douche (oui, je prends des douches assez longues)

Note donnée au disque :       
Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

"Le hardrock, c'est dla balle" (Jean-Sabastien Braque).

Conneries à part je l'écoute pas si souvent mais il me le fait grave ce disque. Le Glenn en fait des tonnes dans le crooner/forte-gueule ténébreux, la section rythmique pourrait limite jouer dans AC/DC (ah non, y'a des changements de tempo... mais bon, on m'aura compris), les solos de gratte en foutent partout façon j'exhibe mes pecs et mes harmoniques sifflantes mais putain... C'EST BON ! Au premier degrés, hein. (Et puis les riffs sont savoureux et c't'ambiance rock n' roll des ténèbres dégoulinait de blues sinistre et sex... Je vois pas pourquoi jla jouerais bégueule sous prétexte que c'est connaud. Y'a des fois... C'est pile ce qui va, voilà).

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Un bon album, mais je lui préfère largement le suivant.

Note donnée au disque :       
The Gloth Envoyez un message privé àThe Gloth

Suite à mon commentaire un peu bancal d'il y a 6 ans, "The Hunter" est donc une reprise d'Albert King. Reprise non créditée, puisque le cd mentionne "all songs written by Glen Danzig". Pas bien, ça !

Note donnée au disque :