Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrutal Truth › Sounds of the animal kingdom

Brutal Truth › Sounds of the animal kingdom

22 titres - 74:06 min

  • 1/ Dementia - 2/ K.A.P (Kill all politicians) - 3/ Vision - 4/ Fucktoy - 5/ Jemenez cricket - 6/ Soft mind - 7/ Average people - 8/ Blue world - 9/ Callous - 10/ Fisting - 11/ Die laughing - 12/ Dead smart - 13/ Sympathy kiss - 14/ Pork farm - 15/ Promise - 16/ Foolish bastard - 17/ Postulate then liberate - 18/ It's after the end of the world - 19/ Machine parts - 20/ 4:20 - 21/ Unbaptized - 22/ Prey

informations

Baby monster studios, New York, juin 1997.

line up

Rich Hoak (Rich) (batterie), Dan Lilker (Danny Lilker) (basse), Brent 'Gurn' McCarty (Gurn) (guitare), Kevin Sharp (chant)

chronique

Brutal truth fut toujours un groupe avant-gardiste et novateur, sachant se créer son propre son, et ce n'est pas ce dernier album qui va le démentir... En effet, "Sounds of the animal kingdom" est violent, très violent... Mais il est aussi expérimental, très expérimental... Même si l'envie de cataloguer le groupe en "grind" en démange plus d'un (moi y compris) je pense qu'il est nécessaire d'y apporter une certaine nuance... Ce grind là se rapproche beaucoup plus des racines que ne le fait un Nasum par exemple, ici l'influence punk est très présente, le chant est hurlé sans être pour autant régurgité, la guitare distille des riffs qui sortent parfois complètement du cadre "metal", et la batterie sort des rythmes complètement inhumains et surtout difficiles à suivre ! Bref, vous l'avez compris, Brutal Truth ne ressemble à personne, et personne ne ressemble à Brutal Truth (du moins sur les derniers disques), et c'est en cela qu'il est particulièrement difficile de décrire la musique du groupe... Imaginez 4 punks tarés, jouant à 200 à l'heure, hurlant à la mort des textes assez engagés, offrant certainement le chaos sonore le plus jouissif de ces dernières années. Il faut vraiment écouter pour s'en rendre compte mais les 3 premiers morceaux sont par exemple de pures démonstrations de bruits maîtrisé. Jamais encore je n'avais entendu un tel bordel dans les breaks... complètement jouissif. De plus tous les musiciens sont vraiment parfaitement en place, surtout cette batterie monstrueuse, malheureusement au son trop étouffé. Le son ! Le voilà le principal défaut de ce disque. Alors que BT nous avait habitué à des productions parfaites et claires, voilà qu'ils nous sortent pour leur dernier disque un son beaucoup plus étouffé et "roots", et il faut plusieurs écoutes pour les habitués du groupe avant de s'y faire... Mais les choses rentrent rapidement dans l'ordre, bien heureusement, et nous pouvons alors profiter à plein volume sonore de ces bombes que sont "Dementia", "Kap", "Jemenez cricket", "Fisting", "Postulate then liberate" ou le final "Machine parts". Une autre surprise que réserve ce disque réside dans l'utilisation de nombreux samples et titres complètement barrés "expérimentaux" qui parsèment ce disque. Écoutez "Blue world", "4.20" (longue plage de blanc !), ou encore les inquiétantes "Unbaptized" et "It's after the end of the world" uniquement constituées de cris et hurlements divers, et voyons si vous pourrez supporter plus d'une minute cette horrible "Prey" (je vous laisse la surprise)... Au final donc, un album épitaphe à la hauteur de l'aura que véhicule le nom Brutal Truth... Si seulement le son avait été meilleur... Si seulement ils ne s'étaient pas séparés...

note       Publiée le dimanche 27 octobre 2002

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sounds of the animal kingdom" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sounds of the animal kingdom".

notes

Note moyenne        31 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Sounds of the animal kingdom".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sounds of the animal kingdom".

Damodafoca Envoyez un message privé àDamodafoca

J'adore la triplette Kill Trend, concis et complet, cet album, décisif, et le live, qui sent bon le rock extrême dans une cave moite en pleine canicule.

Note donnée au disque :       
Cinabre Envoyez un message privé àCinabre
avatar

Merci pour vos réponses! Je vais investiguer tout ça!

nicola Envoyez un message privé ànicola

Mon premier fut ECDER, il reste mon préféré mais les autres ne sont pas pourris pour autant. PREY est idéal pour faire fuir les relouds en fin de soirée, même complètement faits.

Note donnée au disque :       
Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

ce fut le premier pour moi l'animal, et oui il est plus abordable que d'autres... tout en étalant quand même le talent fou de ces mecs.

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

PS : Bon d'un autre côté sur ce Sounds y'a Pre(eeeeeeeeyyyy)y(!!!!!!), tu me diras... Un bon test de Brutal Endurance pour voir si tu es fait pour ce groupe ou pas !!

Note donnée au disque :