Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPParadise Lost › Symbol Of Life

Paradise Lost › Symbol Of Life

cd • 11 titres • 52:56 min

  • 1Isolate
  • 2Erased
  • 3Two Worlds
  • 4Pray Nightfall
  • 5Primal
  • 6Perfect Mask
  • 7Mystify
  • 8No Celebration
  • 9Self Obsessed
  • 10Symbol Of Life
  • 11Channel For Pain

enregistrement

Chapel studios juin-juillet 2002, Dreamcatcher studios 2002

line up

Nick Holmes (chant), Greg Mackintosh (guitare, claviers), Aaron Aedy (guitare), Stephen Edmonson (basse), Lee Morris (batterie)

remarques

L'édition limitée contient deux titre bonus : "Xavier" (reprise de Dead Can Dance), et "Smalltown Boy" (Bronski Beat)

chronique

Je l'avais plutôt bien aimé à sa sortie, ce Symbol of Life... J'étais alors sous le charme de Eternal de Samael, 'voyez le genre, assez proche finalement du son et de l'esprit de cet album à la durée de vie comparable au goût des chewing-gums, qui, certes, bénéficie d'une production à la pneumatique impressionnante... Aujourd'hui j'ai des haut-le-cœur si je ressors Eternal, j'vous raconte pas... ah ? OK, donc vous vous en foutez, mais j'peux quand même le dire ? J'ai pas besoin, vous m'avez vu venir comme un percheron mal ferré : si Believe In Nothing est Near Dark, Symbol of Life, c'est Twilight (le film, pas notre légendaire chroniqueur !!!) "Erased" le tube m'a hanté assez longtemps, plus putencens que du Enigma, de même que "Pray Nightfall"; sans doute deux des grands hits de Paradise Lost. Pour le reste, je connais tous les refrains par coeur, mais sérieusement, ce disque a vite montré ses limites après avoir montré ses biceps. Qu'est-ce qui différencie la recette et le feelingue de SOL de ce qu'il y avait sur les trois albums d'avants ? Une âme ? Les photos des musiciens à l'intérieur du livret, poses dans le plus pur style Pascal Obispo, se révèleront de précieuses clés pour percer à jour les mystères de son élaboration, mais ça déjà à l'achat le jour même de la mise en bac peu avant de passer le mien j'avais tilté, et réprimé une envie pyromane sur ces faces de débiles congénitaux à bouc métallos maquillées comme des premiers rôles pour un hypothétique thriller inspiré du jour tragique où le Land Cruiser de Lars Ulrich fût embouti par des fans. C'est un amateur de l'ultra-poli et super-popret Host qui vous le dit, en plus, pas un puriste détracteur du commercial façon "gnagnagna pas beau de faire de la pop booouh" (j'ai plus 16 ans ; j'en ai 17 et demi) Oui, cet album est un bonne usine à tubes, une grosse une vraie qui claque... si la perspective d'un mash-up Metallica-Rammstein par des goths laqués et laquais vous excite. Mais si vous voyez pas la nuance entre ce programme informatique sophistos à grosse batterie et gros son de technicien de surface, et le disque d'avant, eh bien je ne peux pas grand chose pour vous. Un album de gros jockeys.

note       Publiée le dimanche 2 septembre 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Symbol Of Life".

notes

Note moyenne        34 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Symbol Of Life".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Symbol Of Life".

Twilight › mercredi 29 avril 2020 - 23:31  message privé !
avatar

Merveille d'album ! Dire que j'ai failli le revendre...Une usine à tubes mais sans les gros sabots de Rammstein ni la production 'dépassée' de Samael. Ce skeud tient très bien le test du temps et j'avoue le kiffer plus maintenant qu'à sa sortie.

Note donnée au disque :       
taliesin › mardi 2 octobre 2012 - 17:03  message privé !

Bon, je pousse à 6 boules. Franchement, aucune faute sur ce parcours ! (sinon gag, je n'avais pas remarqué qu'il y avait Lee Dorian et Devin Townsend qui faisaient les choeurs sur certains titres...)

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 13 septembre 2012 - 22:42  message privé !

Bon, eh bien perso, je lui mets 5 boules 1/2, on n'est vraiment pas loin des 6 ! Mon préféré sans aucun doute, avec le tout 1er album. Que des tubes, et les deux reprises sont excellentes. Et cela même après maintes écoutes ;-)

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › dimanche 2 septembre 2012 - 16:31  message privé !
avatar

vraiment pas leur meilleur de leur période "usine à tubes".

saïmone › dimanche 2 septembre 2012 - 15:51  message privé !
avatar

Les trois premiers titres, channel for the pain, et au milieu, un grand vide

Note donnée au disque :