Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbsu › The sun of tiphareth

Absu › The sun of tiphareth

cd • 7 titres

  • 1Apzu
  • 2Feis mor tir na n’og (across the north sea to visnech)
  • 3Cyntefyn’s fountain
  • 4A quest into the 77th novel
  • 5Our lust for lunar plains (nox luna inlustris)
  • 6The coming of war
  • 7The sun of tiphareth

enregistrement

Enregistré under 1994 the enchantment of the dumuzi Apzu en Septembre aux studios Reel-to-Reel et en Octobre aux studios Good night, Dallas, Texas. Enregistré par Danny Brown. Produit par Absu.

line up

Proscriptor (Percussions, synthétiseurs, flûte, voix et Lyrical magick), Equitant Ifernain Dal Gais (Electizic Lead guitars, basse électrique et Lyrical Obscurity) ; Shaftiel (Lord of shadows) (Electric lead guitars, basse électrique, guitare acoustique et voix)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
death/black metal

Absu est désormais Absu. Proscriptor, Shaftiel et Equitant ont resserré le klan et sont en route. Si leur fameux thrash/black surspeed n’apparaît encore que par touche sur ce «Sun of Tiphareth» , le trio nous a préparé un album au death/black mâtiné de nappes envoûtantes finalement plus proche du «Barathrum» passé que de l’orage à venir ; le groupe a pourtant franchi un cap qualitatif et identitaire incontestable. Voilà un bien bon album, inspiré, efficace, puissant, bien maîtrisé et dont les (relatives) lenteurs permettent de mieux saisir les qualités mélodiques que dans la suite de leur discographie. Structures intelligentes et efficaces, une utilisation du clavier parfaite et sobre, mais dont les nappes profondes aux harmonies pertinentes donnent une ampleur et un souffle épique et mystique à la musique réellement appréciable. Les riffs sont bons, qu’ils soient mid, lents, lourds ou déjà très speed. Mélodique, riche et fin, cet album est aussi lourd et brutal par son côté death et la nature des riffs joués. Le chant soprano de Lynette est moins ampoulé et ainsi plus crédible, le clavier l’accompagne d’ailleurs d’une bonne manière. Les rythmiques de Proscriptor atteignent sur ce disque un très bon équilibre : déjà technique et complexe, il n’est pas encore lancé dans cette course de soliste qui fera sa patte de malade mental par la suite : la musique y gagne en impact, en contrastes, variations dynamiques, et en accessibilité. Tous les morceaux sont bons, variés, l’ambiance est bien là, les voix tour à tour hystériques ou gutturales de Proscriptor et Shaftiel s’épanouissent dans la reverb’ et encore une fois, les mélodies sont inspirées, efficaces et prenantes. Le tout est sombre, caverneux et onirique, de l’excellent «Apzu» à l’heavy/thrash morceau titre, on est pris par les envolées mélodiques, les nappes de tempêtes, les changements de rythmes qui sont autant de bonnes surprises, accélérations haineuses, tempi agressifs mais posés, double guitare aux harmonies amples, voix de prêtresse, ponts acoustiques et solii… et un sens incontestable de la structure. Honnêtement, on est au bord du 5…

note       Publiée le samedi 12 octobre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The sun of tiphareth".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The sun of tiphareth".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The sun of tiphareth".

Demonaz Vikernes › mercredi 20 mai 2015 - 09:49  message privé !

Étant plus habitué aux albums récents, l'écoute a été un peu déroutante (et m'a permis de mieux comprendre le pourquoi du projet "ambiant", qui ne m'avait pas plus plu que ça d'ailleurs). C'est un bon album, mieux fait que le premier, avec une ambiance propre à lui. Pas ce que Absu a fait de mieux, mais à écouter quand même pour découvrir une autre facette du groupe.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 8 août 2012 - 12:04  message privé !
avatar

Absu c'est un nom qui me renvoie direct à mon adolescence et à mes premières saines lectures genre Metallian et H&H... mais à la redécouverte de cet album, putain, excellente surprise. Moi qui peux compter les groupes de black que j'aime sur les doigts d'une main, je crois que je peux me faire pousser un sixième doigt. Merci au gentil posteur de la page FB, comme quoi ca sert.

Richter › samedi 6 mars 2010 - 10:57  message privé !

Le meilleur album d'Absu et facilement dans mon top 10 black metal !

Note donnée au disque :       
vargounet › jeudi 22 mars 2007 - 13:00  message privé !
J'me le suis ressorti hier et les compos ont vraiment une construction très singulière. J'ai rarement vu mieux à ce niveau, et certains riffs sont géniaux !
Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 20 août 2005 - 17:01  message privé !

Cet album est d'un lyrisme assez surprenant avec ses parties acoustiques d'une qualité peu commune .Les riffs sont ultra inspirés et possèdent celle tonalité " orientale "qui fait ici la différence. Sans parler de Proscriptor impeccable derrière ses futs comme toujours.

Note donnée au disque :