Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSarajevo & Moi › Dark sky

Sarajevo & Moi › Dark sky

cd • 8 titres

  • 1Prelude
  • 2Denial
  • 3Babylon
  • 4Dark sky
  • 5God's machine
  • 6Imaginary winter
  • 7Venus flytrap
  • 8Oscillate

extraits vidéo

informations

Studio Sismique, Québec, Canada.

line up

Juliette Décembre (chant, synthé), Sébastien Rouleau (chant, synthé), Michel Mercier (basse, programmation)

chronique

En matière de pop synthétique, j’ai peu de critères réellement objectifs pour expliquer pourquoi je croche sur tel ou tel groupe et pas le voisin… Dans le cas des Québécois, je ne me souviens même plus pour quelles raisons j’en étais venu à m’intéresser à eux (peut-être la participation d’un des membres à Handful of Snowdrops ?)… Le nom ? Pour les gens de ma génération, Sarajevo demeure un symbole dramatique et personnellement, ce blaze évoque beaucoup même dans son intonation. Parfois, ce sont aussi des micro-détails qui me chamboulent, ainsi les vingt premières secondes de ‘Denial’ transformant une sonnerie de répondeur en un mini-thème bouleversant mais plutôt que de couper les cheveux en quatre et d’abuser de votre patience, je résumerais en expliquant que je retrouve en Sarajevo & Moi une new wave combattive héritée des 80’s. J’entends par là avec une production béton, des rythmiques claquantes, des refrains épiques, des sonorités synthétiques propices à la danse mais volontiers chargées en inquiétude, en tristesse même (le magnifique ‘Imaginary winter’)… J’aime beaucoup le chant de Juliette Décembre qui porte en lui une grande force légèrement teintée d’ombre mais également le sens aigu de la mélodie des musiciens. Ce premier essai regorge de tubes (‘Denial’, ‘Dark sky’, ‘God’s machine’, ‘Venus flytrap’, ‘Oscillate’…) brassant en vrac l’esprit de Blondie en plus sombre, de Pat Benatar en plus new wave, celui de Kim Wilde en plus inquiet… On sent bien que nous n’avons pas affaire à des débutants (Michel Mercier est actif depuis les années 80, j’ignore tout des autres) et si la note nostalgique joue probablement un rôle, la production est résolument moderne au bon sens du terme. Sans parler de coup de coeur, j’avoue que j’aime réellement beaucoup cet unique LP (les Québécois n’ayant depuis sorti qu’un EP), les écoutes successives ne faisant que renforcer cette impression.

note       Publiée le mercredi 26 juin 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Invisible Limits - Demand for supply

Invisible Limits
Demand for supply

Kissing The Pink - Naked

Kissing The Pink
Naked

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Dark sky" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Dark sky".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Dark sky".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Dark sky".

Richard Envoyez un message privé àRichard

@ProgPsychIndus, merci pour cet éclairage et cette découverte. Je ne savais pas que Xavier Paradis avait eu ce projet au début du siècle. Ce 'Savon Déjanté' est assez déroutant ou du moins surprenant lorsque l'on connait la suite des travaux du Canadien.

ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

C'est chouette de voir quelqu'un parler d'Automelodi! Ce gars a beaucoup de talent, ses textes sont de toute beauté, on l'avait programmé à Paris très bon concert ! Son premier projet est très cool Écho Kitty si tu ne connais pas.

Message édité le 27-06-2024 à 15:43 par Progpsychindus

Richard Envoyez un message privé àRichard

Merci cette découverte. Du côté des Québécois toujours et de la new wave, synthpop (liste à compléter), mon coup de coeur il y a des années fut Automelodi. Son travail varié et subtil est globalement très intéressant.