Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCorbeau Hangs › Optograms

Corbeau Hangs › Optograms

cd • 10 titres

  • 1Intro
  • 2Necroamor
  • 3Bloodlust
  • 4Tenencia
  • 5The exchange
  • 6Ashes
  • 7Everyone's turning
  • 8Light to dark
  • 9Beyond the door
  • 10Optograms

extraits vidéo

informations

chronique

Inutile de mentir, c’est le nom qui m’a tapé dans l’oeil, vieux réflexe de goth… Heureusement d’ailleurs car ces Arizoniens appartiennent plutôt à cette vague de formations cold wave/post punk me sortant par les yeux avec des blases super cool, des t-shirts au design soigné mais sonnant aussi lisses que le marbre de l’évier et non de la tombe en perpétuant une recette appliquée ad Nauseam: batterie ou boîte plutôt binaire claquante en avant, basse froides héritées des Cure, synthés enneigés et généralement une voix passée dans un halo de réverbération pour sonner sépulcral (*baille*)… Mais pas ici, le chant est plutôt bon et niveau mélodies Corbeau Hangs ne sont certainement pas les plus mauvais chevaux du troupeau. Le disque démarre d’ailleurs plutôt fort avec deux beaux tubes plutôt classe (‘Necroamor’, ’Bloodlust’); de la production épurée émane l’aura froide mettant chaque élément en valeur et dégageant la mélancolie réglementaire. Le souci est que, à l’instar de nombres d’autres formations du genre, le combo va peiner à maintenir cette aura. Non que les chansons soient mauvaises mais l’uniformité de la production conduit à un disque sans aspérité, s’écoulant telle une flatline autour des mêmes BPM. Bon sang !?! Mais qu’on les groupes de notre époque pour ne pas s’en rendre compte ? Certes, les Américains vont tenter d’équilibrer le propos en ajoutant une voix féminine sur certaines pièces, en accentuant les influences new wave (‘Everyone’s turning’, l’excellent ‘Optograms’) mais les sonorités ne se renouvellent pas assez, la voix n’est pas assez charismatique pour marquer la différence. On a l’impression d’entendre une énième formation interchangeable même si je le répète, Corbeau Hangs ont un minimum d’arguments dans leur escarcelle mais pas suffisamment pour les propulser réellement au dessus de la mêlée. Disque sympathique, au départ efficace, qui se termine avec l’impression d’écouter la même déclinaison chanson après chanson, avec la lassitude idoine et l’idée qu’un EP eût mieux rempli ses fonctions…

note       Publiée le mercredi 5 juin 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Neila Invo - Alienation

Neila Invo
Alienation

She Past Away - Disko Anksiyete

She Past Away
Disko Anksiyete

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Optograms" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Optograms".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Optograms".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Optograms".

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
    avatar

    Ah oui, exact, c'est la version cd qui est un brin plus tardive. Rectifié, merci.

    Note donnée au disque :       
    Aplecraf Envoyez un message privé àAplecraf

    Si je puis me permettre la date de sortie selon bandcamp et discogs est 2023 et non 2024 ! Également d'accord sur ce caractère très lisse et interchangeable des groupes de post punk de nos jours.

    Note donnée au disque :