Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNew Model Army › Unbroken

New Model Army › Unbroken

cd • 11 titres

  • 1First summer after
  • 2Language
  • 3Reload
  • 4I did nothing wrong
  • 5Cold wind
  • 6Coming or going
  • 7If I am still me
  • 8Legend
  • 9Do you really want to go there ?
  • 10Idumea
  • 11Deserters

extraits vidéo

informations

The Mill, Bradford, Royaume-Uni

line up

Justin Sullivan, Dean White, Ceri Monger, M. Dean

chronique

C’est fou comme la technologie est trompeuse; tenez, prenons une compétition de descente à ski avec vingt concurrents… A peine deux petites secondes séparent les vainqueurs des derniers et pourtant les chronomètres ultra précis donnent l’impression d’une vraie différence. Deux secondes, c’est si peu, à peine le temps d’une respiration. Le dernier New Model Army est moins bon que les trois précédents, sauf que moins bon chez les Anglais équivaut à arriver avec deux secondes de retard, ça reste du haut niveau. A leur décharge, aligner autant de chefs-d’oeuvre à la suite, il faut bien que la pression retombe un brin, pas vrai ? ‘Unbroken’ demeure un essentiel à se procurer, je vous rassure, et d’ailleurs quelqu’un de moins familier du groupe n’y verra que du feu. Niveau musical, c’est impeccable, la composition, les arrangements, rien de mauvais. Ca démarre d’ailleurs plutôt fort avec un ‘First Summer after’ au fantastique jeu de batterie roulant calqué sur le rythme des bodhrans traditionnels mais version rock. C’est simplement qu’on a l’habitude et qu’on cherche des morceaux vraiment puissants pour tenir la comparaison avec les autres disques; ’Unbroken’ en propose moins. Qu’on ne s’y méprenne pas, des chansons de la trempe de ‘Language’ (avec son jeu de batterie imaginatif inspiré du breakbeat), du mystique ‘Idumea’ et ses inspirations purement folk celte version chamanique des forêts ou d’un ‘I did nothing wrong’ avec ses airs d’hymne punk sans oublier le plus triste ‘Cold wind’ ont largement de quoi combler les attentes mais j’admets que je trouve moins de tubes marquants sur ce skeud. A mon sens, ce sont une fois encore les percussions qui sont reines, quelle créativité ! Beaucoup de roulements tribaux, des inspirations plus modernes (‘Reload’), primales, en un mélange puissant varié et dynamique. Les guitares ne sont pas en reste et Justin chante toujours aussi bien. Un grand cru, légèrement moins parfumé que ses prédécesseurs sans qu’il ne soit aisé d’expliquer objectivement pourquoi, ce qui ne l’empêche nullement de figurer sur les plus grandes tables et d’être dégusté avec intensité. Quarante ans de carrière, pratiquement pas un faux pas en 16 albums en marge des modes sans trahir une once des idéaux d’origine, New Model Army est un groupe unique ! 4,5/6

note       Publiée le mercredi 15 mai 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

The Alarm - Sigma

The Alarm
Sigma

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Unbroken" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Unbroken".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Unbroken".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Unbroken".

    Sam Hall Envoyez un message privé àSam Hall

    Aucun morceau n'est mauvais mais il manque un ou deux temps forts à cet album. Je trouve les deux d'avant meilleurs alors qu'ils contiennent des titres que je n'aime pas, paradoxe des chronomètres !

    allobroge Envoyez un message privé àallobroge

    Un lp au style un peu différent des autres albums, immédiatement appréciable et remarquable, mais qui ne s’améliore pas au fil des réécoutes, bien au contraire. Splendide groupe néanmoins et merci pour cette belle chro .

    Note donnée au disque :