Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesARabih Abou-khalil › The sultan's picnic

Rabih Abou-khalil › The sultan's picnic

8 titres - 52:38 min

  • 1/ Sunrise in montreal 8.14
  • 2/ Solitude 6.32
  • 3/ Dog river 4.25
  • 4/ moments 6.17
  • 5/ Lamentation 8.59
  • 6/ Nocturne au villaret 6.33
  • 7/ The happy sheik 6.02
  • 8/ Snake soup 4.28

enregistrement

Produit par Rabih Abou-Khalil. Enregistré et mixé par Günther Kasper au Sound studio N, Cologne, du 13 au 16 mars 1994.

line up

Rabih Abou-khalil (oud, oud basse sur Solitude), Milton Cardona (congas), Michel Godard (tuba, serpent), Nabil Khaiat (frame drums), Howard Levy (harmonica), Charlie Mariano (saxophone alto), Mark Nauseef (batterie), Steve Swallow (basse), Kenny Wheeler (trompette, flugelhorn)

remarques

chronique

Styles
jazz
world music
ovni inclassable
Styles personnels
jazz/musique arabe... et plus encore

Rabih Abou-khalil n’en a pas fini avec les portes de sa musique. «The sultan’s picnic» fait appel à la plus grosse formation jamais présentée par Abou-Khalil, et il ne sera détrôné que par le récent «Cactus of knowledge». Abou-Khalil reprend les six musiciens avec lesquels il a enregistré «Blue Camel» (auquel il succède directement en chronologie d’enregistrement), mais il décide d’ajouter aux deux cuivres déjà présents le tuba vrombissant de Michel Godard, il les colore de l’harmonica de Howard Levy, enfin, il s’accorde la présence jusqu’ici inédite d’un batteur, en plus du fidèle Khaiat et des congas de Cardona. Avec tout cela, «The sultan’s picnic» sonne tout naturellement comme une riche offrande, aux sons denses, multiples et fascinants. L’album malgré cette richesse, reste souvent tempéré et pondéré. Les partitions sont très écrites et soignées, et révèlent de nouvelles facettes, notamment mélodiques, du personnage. Dès «Sunrise in Montreal» le bien-nommé, on est frappé par la nouvelle clarté de la mélodie, les nouveaux espaces harmoniques, plus délicats, plus larges, qu’Abou-Khalil a su acquérir. La conjugaison des trois cuivres, très distincts, de l’harmonica et de l’oud fabrique un tissu sonore absolument extraordinaire, et totalement inédit. Lorsque l’harmonica part en solo le tuba éléphantesque assure les accents comme une basse gutturale un peu ivre, et Swallow peut partir à son aise en lignes fluides. Sur «Happy Sheik», le même Howard Levy marque les syncopes et le rythme de son harmonica grinçant tandis que Godard entame un solo ubuesque. L’intervention de Mark Nauseef, qui évite la caisse claire et se concentre sur les toms, les cymbales et la grosse caisse provoque des emballements rythmiques percutants et sérieux, thèmes mélodiques qui suivent et congas en folie. Mais, encore une fois, l’ensemble reste souvent contrôlé et doux. Les rythmes s’emballent à l’occasion mais la préférence va aux tempii retenus sur lesquels une syncope bien trouvée sert d’excuses à tous les détours. La légèreté de l’harmonica trouve dans les nouveaux thèmes d’Abou-Khalil un champ d’expression plastique extraordinaire, et les plages de solo sont là pour l’expressivité sonore. Sans doute, avec «Between dusk… » le disque le plus visuel du musicien. La sophistication des mélodies, leur fraîcheur, les nouvelles dynamiques amenées par la batterie et la richesse du quatuor soliste trouvent de quoi s’épanouir… «Solitude», «Nocturne au villaret», le sombre «Moments»… «Lamentations»… Abou-Khalil a voulu peaufiner, préparer ses pièces, et l’album est à l’arrivée un des plus sophistiqués du bonhomme, autant en terme de composition que de matière sonore. Quant à Abou-Khalil derrière son oud, il est tout simplement souverain : l’incontestable maître des lieux, insinuant les atmosphères, guidant ses musiciens et leur trouvant les lieux où s’exprimer. Ses thèmes sont inoubliables, ses soli oscillent entre l’émotion intacte et la virtuosité inimaginable… tout cela dans l’atmosphère légère et douce qui parcours l’ensemble de ce «Sultan’s picnic». Encore un disque à part signé Abou-Khalil. Encore un nouveau voyage, encore ailleurs… un des musts du maître.

note       Publiée le samedi 5 octobre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The sultan's picnic".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The sultan's picnic".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The sultan's picnic".