Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTemple › Submission

Temple › Submission

cd • 8 titres

  • 1Submission
  • 2Lies
  • 3Loveless
  • 4Pressure
  • 5Suffocate
  • 6nausea (new version)
  • 7Grief (new version)
  • 8Immolation

informations

The Toadhouse, Portland, Oregon, USA.

line up

Kalvin Kinzer (chant, guitare), Kevin Freeze (basse), Eve Brummond (batterie)

chronique

Ce n’est pas tant que Temple changent de son à chaque album, plutôt qu’ils améliorent leur production mais du coup, ce dernier sonne presque différent des autres. Exit les restes boueux (je ne dis pas qu’on danse en plein soleil non plus, hein), du coup la guitare se détache mieux et comme si libérée de sa gangue, elle explosait enfin, elle se met à tisser des mélodies très définies distinguant davantage les chansons entre elles, ce qui n’est pas sans conséquence: le son se révèle presque plus orienté post punk goth que purement deathrock. Certes, c’est du chipotage d’initié/es basiquement puisque les deux genres sont presque jumeaux mais cette impression est renforcée par le chant qui lui aussi ressort mieux. Le timbre grave mais presque doux de Kalvin Kinzer me fait penser que ce disque sonne presque comme du Joy Division deathrock (‘Immolation’…). Visiblement, le combo a souhaité s’extraire de ses remugles de caveaux pour oser plus de finesse et de mélodie, sans trahir son essence pour autant, je vous rassure. Cette option m’apparait salutaire sous peine de s’enliser dans un son bourbeux incapable de permettre aux Américains de progresser mais pourrait surprendre certain/es. Personnellement, je découvre beaucoup de morceaux assez incroyables, profonds, beaux même (le prenant ‘Suffocate’, ‘Lies’) et ce n’est pas un hasard s’ils nous proposent de nouvelles versions de ‘Grief’ et ‘Nausea’, pas fondamentalement différentes dans l’interprétation mais étonnamment plus punchy voire même hantée pour la seconde, comme quoi cette question de production n’était pas qu’une vue de l’esprit. Pour la première fois, Temple s'extraient de la catégorie ‘groupe intéressant’ pour démontrer un potentiel affirmé et ce disque pourrait également s’adresser aux amoureux/euses de post punk goth à l’ancienne, surtout les moins timoré/es des fans de Joy Division. 4,5/6

note       Publiée le dimanche 28 avril 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Joy Division - Unknown pleasures

Joy Division
Unknown pleasures

Redwing Blackbird - Too Klaus for comfort

Redwing Blackbird
Too Klaus for comfort

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Submission" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Submission".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Submission".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Submission".