Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStill Patient? › Chameleon

Still Patient? › Chameleon

cd • 5 titres

  • 1Chameleon
  • 2Ellum
  • 3Leviathan
  • 4Black flower
  • 5Chameleon II

extraits vidéo

informations

Still Patient ?, Worms, Allemagne.

line up

N.D. (chant, programmation), Kraniny (guitare), Ax (basse), Beckes (guitare)

chronique

Un anathème aurait-il été lancé à l‘encontre des formations gothiques allemandes ? Bon sang, Love like Blood, Forthcoming Fire, Secret Discovery, Still Patient ?, des groupes tellement incroyables qui ont soudain perdu le mojo presque d’un coup à l’aube des 2000’s… Je me souviens encore de N.D. derrière son micro en pantalons de skai gris sur une scène londonienne, j’ai du mal à croire qu’il s’agisse du même gugusse chantant aujourd’hui des âneries sur du goth metal qui tache (‘We come in peace’ est un monument de pathétique à ce niveau-là). Raison de plus pour écouter la larme à l’oeil les premiers albums et aussi ce sympathique mini dont le morceau-phare est un hit connu des bonnes soirées. A l’époque, Still patient ? travaillaient à donner à leur musique une vraie puissance de frappe enrobée d’un minimum d’ambiance. ‘Chameleon’, c’est le beat qui claque, le timbre hargneux, les guitares serpentines tendues proches du deathrock, la basse au plomb, le tout soutenu par une production en béton, une mélodie assassine. A l’instar des Américains de The Wake, les Allemands promettaient de la noirceur et on savait qu’on allait s’en manger. Pas question de sonorités froides, hivernales, c’est du charbon au kilo qu’on se prenait dans les oreilles et c’était parfait ainsi. Idem sur ‘Ellum’, c’est du goth rock frange dure mais évitant de le faire en gros sabots. Pour autant le combo tente des choses, notamment sur le départ de ‘Leviathan’, avec un rythme laissant craindre des tentations électroniques accompagné d’une basse glaçante et d’une récitation féminine… Instant de circonspection avant que tout n’explose en pur goth rock aux guitares hurlantes, une forme de tension épique dans laquelle la formation excellait alors. Avec un ‘Black flower’ plus rampant, sombre, c’est aux tableaux de John Martin que l’on songe, un univers souterrain aux teintes rouges et glauques. Le mini s’achève par une version électrico-acoustique de ‘Chameleon’ pas nécessaire mais vu la qualité du titre, l’écouter ainsi ne fait pas de mal non plus. Ainsi s’achève la carrière de Still Patient ?, il suffit d’écouter le pathétique et lourdingue ‘Chameleon III’ sur ‘Demondive’à la pochette infecte pour capter à quel point on les a perdus peu après ce mini… 4,5/6

note       Publiée le samedi 20 avril 2024

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

The Wake (USA) - Masked

The Wake (USA)
Masked

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Chameleon" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Chameleon".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Chameleon".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Chameleon".