Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDio › Angry machines

Dio › Angry machines

cd • 10 titres • 45:32 min

  • 1Institutional man05:08
  • 2Don't tell the kids04:19
  • 3Black03:11
  • 4Hunter of the heart04:13
  • 5Stay out of my mind07:11
  • 6Big sister05:36
  • 7Double monday02:56
  • 8Golden rules04:54
  • 9Dying in America04:39
  • 10This is your life03:25

informations

Enregistré au Total Access

line up

Vinnie Appice (batterie), Ronnie James Dio (chant), Tracy Grijalva (guitares), Jeff Pilson (basse)

Musiciens additionnels : Scott Warren (claviers)

chronique

Après son retour avec "Strange highways" suite à la parenthèse Black Sabbath, Dio revient trois ans plus tard avec un "Angry machines" bien agressif et dans la droite lignée de "Strange highways". Ronnie James amène son groupe vers un son plus rugueux et bien ancré dans les années 90. Cette période de la carrière de Dio a peu de succès. Beaucoup de fans sont déçus de l'évolution prise depuis le début des années 90 avec une production plus moderne et donc un son plus alternatif que véritablement lourd. Personnellement, je ne partage pas complètement ce constat. Non, je trouve au contraire que ces albums, et cet "Angry machines" en particulier, apportent un souffle nouveau à la formation qui s'enlisait dans un schéma lourd et chiant sur "Lock up the wolves". Dio évolue, la formation s'inspire de tout ce rock/metal alternatif mais je trouve que la base reste bien heavy metal, encore plus que sur "Strange highways". Je dirais même que la lourdeur des rythmes est plus imposante que sur l'album précédent. Vinny Appice est bien mis en valeur et quand on connaît son style bûcheron totalement adapté à Black Sabbath par exemple (dont il a signé de nombreux albums et que je considère comme le meilleur remplaçant à Bill Ward), on peut facilement s'imaginer la puissance de feu émanant de ses fûts. Le reste du line-up est aussi identique à celui de "Strange highways" et on sent une plus grande cohésion encore ici entre les musiciens. Bien sûr, rien ici ne rivalise avec les deux premiers albums du groupe qui restent loin devant, mais il faut être réaliste, même sur l'avenir de Dio, aucun album post-"The last in line" n'arrive à la cheville de ces deux premiers opus. Et franchement ici, on est plus proche du haut du panier des albums de Dio que du bas. "Hunter of the heart" ou "Institutional man" par exemple sont de gros pavés heavy metal qui n'ont pas à rougir de la comparaison avec les meilleurs morceau de Dio, avec une grosse basse bien lourde et une rythmique pachydermique se rapprochant presque du doom. "Anrgy machines" est un disque mal aimé dans la carrière du lutin américain. Je trouve au contraire qu'il s'agit d'un très bon album qui n'est peut-être pas sorti au bon moment mais qui possède indiscutablement d'excellents morceaux avec une production adaptée.

note       Publiée le vendredi 19 avril 2024

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Angry machines" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Angry machines".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Angry machines".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Angry machines".