Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAntón García Abril › Tombs of the blind dead

Antón García Abril › Tombs of the blind dead

vinyl 45t • 3 titres

  • 1Blind Dead main theme
  • 2Blind Dead trailer
  • 3Revenge from Planet Ape (alternate opening sequence)

informations

Aucune indication de date ne figurant et n'ayant pu trouver aucune information précise sur le net, je suis parti de la conclusion que cette sortie était récente et ai opté pour 2023 de manière totalement aléatoire... Vinyl rose.

chronique

Pour avoir un résultat probant, il faut confier le boulot à un professionnel. ‘The Blind Dead’, une quadrilogie culte réalisée par Amando de Ossorio qui crée pour l’occasion une nouvelle forme de zombies (bien que l’homme n’aime guère cette désignation, parlant plutôt de momies au comportement vampirique): des chevaliers templiers filmés au ralenti dans des décors naturels au Portugal et en Espagne entre 72 et 75. Le succès repose sur des atmosphères impressionnantes, un rythme d’action peu rapide, un malaise instauré dès le générique d’introduction. Notamment par la terrifiante musique composée par Antón García Abril, musicien et compositeur néoclassique qui travaillera également en parallèle pour le cinéma. Dans le cas du premier volet, ‘Tombs of the blind dead’, l’homme parvient à installer l’angoisse en 30 secondes chrono: psalmodies malsaines, soupirs, rythme de marche funèbre étouffé mais surtout des sonorités crissantes que ne renieraient pas certaines formations industrielles, nappes spectrales, percussions nappées d’écho… Pas question de laisser prendre la sauce, tout est balancé d’emblée alors que De Ossorio filme des décors de château en ruines sans la moindre trace humaine. Impressionnant comme cette musique est macabre et glace le sang, lourde, rampante, anxiogène, inconfortable niveau sonorités, purement jouissive ! Aussi hallucinamment absurde que cela puisse paraitre, une version coupée du film baptisée ‘Revenge from Planet Ape’ sortira aux USA dans le but de profiter du succès de la ‘Planète des singes’ (cherchez le rapport ?!?) avec un prologue ajouté pour tenter de lier les deux films sur fond de vent avec une narration explicative avant que le thème principale ne se mette en place expliquant la troisième pièce de cet EP. Clairement une des B.O. les plus glauques qu’il m’ait été donné d’entendre. Film culte, musique culte.

note       Publiée le jeudi 11 avril 2024

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Tombs of the blind dead" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Tombs of the blind dead".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Tombs of the blind dead".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Tombs of the blind dead".

    saïmone Envoyez un message privé àsaïmone
    avatar

    Pochette/10

    vargounet Envoyez un message privé àvargounet

    Ralala la séance ciné y'a vingt ans avec ça et le manoir de la terreur juste après. Ça restera dans ma mémoire !!!

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
    avatar

    'Night of the seagulls' est plus faible mais 'Tombs of the blind dead', je raffole...peu de moyens et pourtant une ambiance vraiment unique, macabre (en 1972 en plus; on était moins timorés ^^). Tu peux ajouter un combo doom du nom de Zoltan qui interprète le thème de chacun de ces films sur un mini 4 titres, un groupe de death Human Prey qui a titre appelé 'Tombs of the blind dead', un autre de black/thrash, Into the Cave, qui rend hommage à l'univers d'Ossorio sur tout un album, bref...^^

    Note donnée au disque :       
    Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
    avatar

    Ah, cette série de films à momies templières en papier mâché ! Pour ceux que j'ai vu (EDIT : le premier et le dernier du cycle, vérification faite) ils ont des moments de poésie macabre euh, molle, des passages malsains qui prennent magiquement bien malgré des moyens ou des choix techniques limites (les cavalcades des squelettors au ralenti sur la plage dans la Nuit des Mouettes/La Chevauchée des Morts-Vivants... ), la musique et plus largement le design sonore y ccontribuant beaucoup, oui. Mais globalement j'avoue que j'avais trouvé ça assez nanardesque !

    À noter que le truc a inspiré - au moins, sans doute parmi d'autres - Cathedral pour leur Night of the Seagulls (justement) sur Carnival Bizarre, qui sample d'ailleurs le thème principal du film en intro/outro (si j'ai bonne mémoire), et les Finlandais doom-death de Hooded Menace, dont l'imagerie et tout le concept reposent principalement sur l'univers de d'Ossorio !

    Kvlt (ov Okkvlt), oui, nettement, pour tout un pan des musiques dont on cause dans le coin...

    Message édité le 12-04-2024 à 15:46 par dioneo