Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMonkey3 › Welcome to the machine

Monkey3 › Welcome to the machine

cd • 5 titres • 46:49 min

  • 1Ignition10:39
  • 2Collision06:03
  • 3Kali Yuga10:01
  • 4Rackman07:13
  • 5Collapse12:50

informations

Enregistré au Blend Studio

line up

Boris (guitares), Jalil (basse), Walter (batterie), dB (claviers, effets, guitares)

chronique

Ça a du bon parfois d'aller flâner chez les disquaires. Alors que je passais dans les rayons de la FNAC à Châtelet, ils passaient ce disque dans le magasin, un de leur coups de cœur. Monkey3 que ça s'appelle. Totalement inconnu... "Welcome to the machine". Hommage au morceau des Pink Floyd ? On nage en plein space rock instrumental tout droit sorti des années 70 avec un bon claviers bien vintage et de bonnes grosses guitares. On n'en est pas loin en tout cas... Ma curiosité a été piquée au vif. Une demi-heure plus tard, je repartais avec ce disque sous le bras. Renseignement pris, il s'agit d'un quatuor helvète qui en est quand même à son huitième album ! Ils sont signés sur le label autrichien, Napalm Records, plus connu pour ses sorties purement métalliques que rock. Arrivé chez moi, dans ma platine, je découvre un album génial avec une sorte de concept sur l'odyssée d'une machine spatiale. La musique est tout en progression dans le plus pur style progressif planant à la Pink Floyd, bien évidemment, avec des montées en puissance fabuleuses avec notamment un guitare magique. Ces montées puissantes progressives avec ces nappes de claviers en fonds, c'est du Hawkwind de la meilleure période en barre ! Imaginez "Warrior on the edge of time" avec des solos de guitar-hero en plus et une production plus moderne (tout en gardant le cachet vintage), et vous avez Monkey3 ! D'ailleurs, ces guitares me font parfois penser à du post-rock brumeux et lancinant, mais aussi, dans ses solos, au "Crimson idol" de W.A.S.P. ou à Selim Lemouchi dans son dernier projet Selim Lemouchi and His Enemies. Et puis sur "Collapse", en guise de clin d’œil, on a la MÊME guitare que Gilmour sur l'album "Wish you were here" ! Il y a aussi bien évidemment un véritable côté futuriste, une sorte de penchant rock progressif au concept du groupe de funeral doom, Monolithe. Vraiment, tout est en concordance, le concept, la pochette, le nom du disque, le style, les compositions, les arrangements et la production. Tout est totalement maîtrisé et parfaitement exécuté. Le rendu est propre, à la fois intense et beau avec des évolutions sans à-coups ultra-planantes, autant dans les parties calmes et lentes que dans les accélérations en mode mur de son mais toujours sur une base space rock psychédélique. Inutile de vous dire que Monkey3 représente ma découverte personnelle de ce début d'année et que je vais m'empresser de découvrir leurs autres sorties. "Welcome to the machine" est une réussite de bout en bout que je ne peux que vous encourager à découvrir à votre tour !

note       Publiée le dimanche 7 avril 2024

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

Hawkwind - Warrior on the edge of time

Hawkwind
Warrior on the edge of time

Pink Floyd - Wish You Were Here

Pink Floyd
Wish You Were Here

W.A.S.P. - The crimson idol

W.A.S.P.
The crimson idol

Selim Lemouchi & His Enemies - Earth air spirit water fire

Selim Lemouchi & His Enemies
Earth air spirit water fire

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Welcome to the machine" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Welcome to the machine".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Welcome to the machine".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Welcome to the machine".

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Pink Floyd ouais, nettement, Hawkwind aussi, cités dans la chro, je dirais un peu Gong ou encore plus certains disques solo de membres de Gong après Gong (les Steve Hillage ou Tim Blake - également passé par Hawkwind, lui, d'ailleurs - vers 1975/77, par là)... J'entends tout ça aussi là-dedans, mais avec une approche plus "technique" que la plupart de ceux-là, un côté metal-prog (ou simplement neo-prog, comme dans les années 80 plutôt que 70), qui met beaucoup plus de notes partout, souvent - sans que ça nuise à l'ambiance, ni que ça tourne du tout au shred ou au djent, attention hein, ce n'est pas du tout mon propos ! Et j'aime plutôt bien, des quelques écoutes depuis découverte via cette chro - dans un style pas forcément dans les parages où je croise le plus (je parlais de Vinnum Sabbathi dans un autre commentaire, plus tôt, je pensais aussi aux Argentins d'Inferous mais c'est en fait pas vraiment la même approche du space-metal ou sace-rock - les autres justement jouant des musiques beaucoup moins "techniques", moins portées sur les solos et aux structures globalement assez simples... Ici, chez Monkey3, c'est moins uniquement "cyclique" comme constructions, quoi).

Message édité le 13-05-2024 à 17:24 par dioneo

Note donnée au disque :       
Dun23 Envoyez un message privé àDun23

Enfin Monkey3 ici. Fan depuis que je les ai vu au Batofar il y a pas loin de 20 ans maintenant. Oui, le clin d’œil à Pink Floyd est très très appuyé ici (j'attends toujours Gilmour chanter Ticking away...). Ça m'a gêné au début et puis plus maintenant, je le reconnais pour ce qu'il est: encore un grand album. C'est en gros une influence du groupe mais ça s'entend pas, loin de là, dans toute leur disco.

Le précédent, Sphere, est monumental, leurs 2 premiers aussi mais grosso merdo, ils n'ont jamais sorti de mauvais album. Ils se sont même payé le luxe d'avoir John Garcia sur un titre.

Et en plus, ils sont sympas les mecs, pour avoir un peu discuté avec eux lors d'un passage par Paname il y a pas mal de temps.

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Je crois que je vais écouter tous leurs albums. Je suis du genre blasé à l'annonce d'un album "floydien", mais à la deuxième écoute j'ai du rendre les armes.

Note donnée au disque :       
Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Pour ma part, pas mal en phase "space doom et autre stoner cosmique" en ce moment (avec les Mexicains de Vinnum Sabbathi, nottamment), la chro m'a fait me dire qu'il fallait que j'aille ouïr ça... Eh bien ça s'annonce pas mal, sur la foi des deux titres en écoute sur le bandcamp... Voir si sur la longueur d'un album le côté très "propre" - avec cette guitare en effet assez heavy/hero ne me fatigue pas mais pour le moment dans le genre spacerock planouille mais avec un son plutôt consistant, y'a moyen que ça prenne chez moi, je me dis.

Message édité le 08-04-2024 à 15:21 par dioneo

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Merci de la chronique qui m'a rappelé qu'il fallait que je me penche sur ce groupe. Effectivement, il y a du Pink Floyd (dans l'esprit) mais avec un côté plus moderne et surtout plus musclé. Belle découverte.