Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPerdition / Svartidauði › Split EP

Perdition / Svartidauði › Split EP

ep • 2 titres • 10:14 min

  • 1Entity04:17 [Perdition]
  • 2Deathtrip05:57 [Svartidauði]

informations

Titre 1 enregistré au DM6 Studio et au Depraved Altar en avril 2007. Titre 2 enregistré au Grafhýsið et aux Manus Nigra Studios

line up

Þórir Garðarsson (guitares [2]), M.S. (batterie [2]), Perdition : Maguistellus666 (chant, guitares), Hoath Teloch (guitares), Hateaxes Command (batterie). Svartidauði : Sturla Viðar (chant, basse), Nökkvi (guitares)

chronique

Voilà un split EP particulier mais particulièrement homogène. Il propose deux formations au style proche, d'un côté les Chiliens totalement inconnus, en ce qui me concerne, de Perdition et de l'autre, les Islandais de Svartidauði. Inutile de vous dire que si je me suis procuré ce disque, c'est pour ces derniers qui proposent ici un morceau inédit. L'objet est particulier, avec très peu d'informations sur la pochette qui ne contient que deux dessins sans aucun texte. Heureusement qu'ils ont ajouté des fiches cartonnées avec des informations sur les deux groupes, sinon, nous n'aurions pas grand chose à nous mettre sous la dent ! Tout commence avec Perdition. Le groupe chilien propose un black metal brute, agressif mais surtout ultra-oppressant, super lourd et totalement dans le style de leur compagnon de jeu du moment, Svartidauði. Ils savent parfaitement allier la puissance de feu du style, son aspect rouleau-compresseur, avec un son ample qui emporte tout sur son passage. Le chant est super caverneux et lointain, renforçant cette impression de bête féroce et de gros magma sonore qui emporte l'auditeur dans son tourbillon maléfique. De ce point de vue, il y a une réelle similitude avec un groupe comme Aosoth ou un Hierophant actuel. Le morceau manque peut être de changement, mais cela renforce aussi l'aspect "bloc" qui déverse sa haine sans discontinuer. Une bonne découverte. De son côté, Svartidauði propose aussi un morceau bien compact. Là aussi, on a droit à ce black metal imposant avec un spectre musical complet, lourd et toujours ce sentiment oppressant et ces vocaux qui t'agressent, même avec ce mix lointain. Svartidauði peaufine son style avec ses arpèges assassins, rappelant les Allemands d'Ascension, certainement leur plus grande influence. Les Islandais déversent leur haine avec un morceau tourbillonnant, mystique, compact avec peu de variations là aussi, mais toujours dans l'agression sonore directe et le résultat est particulièrement réussi ici aussi. Quelques mois avant la sortie de son premier album, Svartidauði propose ici un avant-goût de choix qui sera confirmé par "Flesh cathedral". Au final, on a certes un EP énigmatique mais particulièrement réussi bien qu'un poil court pour ce genre de style, avec deux formations très intéressantes. Dommage que les Chiliens n'aient rien sorti d'autre par la suite, il y avait un véritable potentiel ici.

note       Publiée le lundi 1 avril 2024

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Split EP" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Split EP".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Split EP".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Split EP".